En 2018, le marché mondial des smartphones a connu la plus forte baisse de son histoire

C’est une baisse historique qui a été enregistrée en 2018, par le marché mondial du smartphone. Une situation qui devrait se prolonger en 2019, selon les chiffres récemment publiés par le cabinet IDC. L’an dernier, il s’est vendu « seulement » 1,4 milliard d’appareils, un chiffre en repli de 4,1 % selon le cabinet de conseil.

« Le marché mondial du smartphone est dans la panade, résume l’analyste Ryan Reith. À part une poignée de marchés à forte croissance comme l’Inde, l’Indonésie, la Corée du Sud et le Viêt Nam, nous n’avons pas vu beaucoup de positif en 2018 ».

Des smartphones conservés plus longtemps

Selon le spécialiste, le marché a été plombé par le fait que les consommateurs changent moins souvent de smartphone. Enfin, le prix élevé des appareils et certaines incertitudes politiques et économiques auraient également un rôle à jouer dans le ralentissement des ventes.

Le marché chinois, qui représente près 30 % des ventes mondiales de smartphones, a subi une baisse de 10 %, selon l’étude d’IDC. Le sud-coréen Samsung conserve sa place de leader mondial avec 20,8 % de parts de marché, malgré une baisse des ventes de 8 %. Apple est parvenu à récupérer la deuxième place avec 14,9 % de parts de marché, talonné par le chinois Huawei (14,7 %).

Des ventes en chute libre depuis plus d’un an

Sur le quatrième trimestre 2018, les ventes mondiales de smartphones ont chuté de 4,9 %, marquant le cinquième trimestre consécutif de repli. Un trimestre « difficile », qui vient clore « la pire année jamais enregistrée » pour ce marché.

Le cabinet Counterpoint confirme cette tendance, et relève une baisse de 7 % au dernier trimestre et de 4 % sur l’année. Les marchés en croissance n’ont pas suffi à compenser le déclin de la Chine, a ajouté la firme.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom