En pleine pandémie de COVID-19, une autre crise liée à l’invasion acridienne menace l’Afrique de l’ouest et du Nord !

Au moment où tout le monde est absorbé par la pandémie de COVID-19, un autre danger est en train de guetter les pays d’Afrique et du Maghreb. Une invasion acridienne menace ces deux régions rudement touchés par les aléas climatiques et risque davantage d’instaurer la famine en détruisant la production agricole à venir. 

Comme dit l’adage, un malheur ne venant jamais seul, une autre crise risque de guetter plusieurs contrées en Afrique. Selon des données recueillies sur le déplacement des essaims du criquet pèlerin, l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) projette une invasion acridienne de l’Afrique du Nord et de l’Ouest pour le troisième trimestre de 2020 c’est à dire en pleine saison des pluies pour la plupart des pays de l’Afrique de l’Ouest.

Des espèces de criquets particulièrement ravageuses

Il s’agit de criquets pèlerins, Daucus et Laucusta, les deux espèces dangereuses qui ravagent toutes les cultures sur leur passage, constituant de fait, une forte menace pour l’agriculture, la sécurité alimentaire de nos pays aux économies fragiles.

D’après les spécialistes, en phase grégaire, un essaim modeste de criquets pèlerins consommerait, en une journée, une quantité de nourriture équivalente à celle de 35 000 êtres humains. Pour rappel, ces criquets ont déjà dévasté le Kenya, l’Éthiopie, l’Érythrée, Djibouti, la Somalie, l’Ouganda, le Soudan et la Tanzanie.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom