ESPAGNE : Julen, 2 ans, tombé dans un puits de 100 mètres depuis dimanche reste introuvable

Nouvelle journée de recherche ce vendredi à Totalan, près de Malaga, pour tenter de sauver Julen tombé dans un puits dimanche.

Tout le pays retient son souffle. Le petit Julen, 2 ans, est-il encore en vie au fond de ce puits, de 25 centimètres de diamètre et environ 100 mètres de profondeur situé à Totalan, près de Malaga en Espagne, dans lequel il est tombé dimanche ?

Le sauvetage du petit Julen, le garçonnet de deux ans, bloqué depuis dimanche dans un puits à Totalán (sud de l’Espagne) se complique à cause de l’instabilité du terrain. Le projet de forer un tunnel horizontal à flanc de montagne est pour le moment bloqué, suite aux effondrements qui se sont produits dans la nuit de jeudi à hier. L’équipe de 110 professionnels engagée sur place se concentre désormais sur le forage de deux tunnels verticaux pour arriver à la position supposée du petit Julen.

Les travaux de terrassement et de forage, «d’une extrême difficulté sur un terrain accidenté, dur, et instable» se sont transformés en une véritable œuvre de génie civil, qui dans des circonstances normales prendrait plusieurs mois.

Un contact avec l’enfant aujourd’hui ?

Une vingtaine de bulldozers, camions et pelleteuses travaillent nuit et jour pour extraire 25 mètres de hauteur de terre. Mais ils se heurtent à un terrain rocheux. Deux perforeuses géantes de 50 tonnes sont arrivés sur le site hier après-midi après maintes péripéties. L’équipe de sauvetage estime pouvoir rentrer en contact avec Julen dès aujourd’hui. Mais les éléments semblent aller contre les sauveteurs, puisque les prévisions de pluie pourraient compliquer leur tâche.

Aussi, hier soir, plus de 150 heures après la chute de Julen sous les yeux de ses parents dans ce puits illégal de 25 centimètres de diamètre et 107 mètres de profondeur, les chances de survie s’amenuisent.

Les autorités, qui n’ont aucune preuve de vie de l’enfant, ont cependant trouvé dans le puits des cheveux, que les analyses ADN ont attribué au petit Julen. Les parents, qui ont déjà perdu leur premier enfant Oliver en 2017, sont abattus et totalement épuisés. Ils refusent de s’éloigner du puits où est tombé leur enfant il y a cinq jours. José et Vicky reçoivent le soutien moral et matériel de tous les habitants de Totalán. Des psychologues sont aussi à leurs côtés.

Le visage marqué par la fatigue et visiblement ému, le coordinateur de l’équipe de sauvetage Angel García Vidal répondait hier soir aux nombreux médias présent à Totalán en montrant toute sa détermination : «C’est comme si Julen était notre fils. Si votre enfant était tombé dans ce puits, vous iriez le chercher, n’est-ce pas ? Et bien c’est ce que nous allons faire».

Depuis, les secours ne relâchent pas leurs efforts pour tenter de le localiser et de l’extraire. Les opérations de sauvetage, d’une difficulté inédite, mobilisent plus d’une centaine de professionnels.

Parmi les entreprises participant aux recherches se trouve Stockholm Precision Tools AB, compagnie suédoise qui avait contribué en 2010 au sauvetage au bout de 69 jours de 33 mineurs chiliens emmurés sous terre.

« Les difficultés sont énormes »

« Nous continuerons à travailler et nous n’allons pas arrêter une minute jusqu’à sortir l’enfant de là, soyez-en sûrs. Personne dans l’équipe ne doute du fait que nous allons le sortir et nous croisons les doigts, nous espérons pouvoir le secourir en vie », a déclaré la sous-préfète de Malaga, Maria Gamez.

« Nous faisons tous les efforts possibles pour que le délai soit le plus court possible, mais je veux souligner que les difficultés sont énormes et tous les travaux se font sans connaissance préalable du terrain », a expliqué à la presse l’ingénieur Angel Garcia Vidal, à la tête de l’équipe chargée des travaux.

Un deuxième tunnel doit être creusé ce vendredi dans une direction oblique à même la montagne, pour tenter d’atteindre l’enfant.

Le père de Julen / Photo Jorge GUERRERO/AFP

 

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom