Facebook tremble : eBay, Visa et Mastercard se retirent de Libra après PayPal

La cryptomonnaie Libra soutenue notamment par Facebook est en proie à une défection de ses soutiens de la première heure.

Lorsque Libra a été officialisée en juin 2019, la nouvelle cryptomonnaie était très prometteuse. Et pour cause, cette monnaie créée à l’initiative de Facebook était soutenue par des géants : Mastercard, Visa, PayPal, Spotify, eBay, Uber, Lyft, Vodafone, Coinbase ou encore le Français Iliad.

Pourtant, avant même son lancement prévu en 2020, Libra connait des difficultés, et notamment des défections dans ses rangs.

EBay, Visa et Mastercard quittent le navire

Récemment, PayPal s’était fait remarquer pour avoir décidé de se retirer du projet Libra. La raison ? La firme ne l’avait pas précisé, mais le fait que la monnaie est de plus en plus critiquée, notamment par les autorités et régulateurs, ne semble pas y être étranger.

Comme le rapporte CNBC, PayPal est aujourd’hui suivi par des noms très importants du secteur : eBay, Stripe, Mastercard et Visa. Avec ses soutiens en moins, la monnaie de Facebook est désormais en péril, avant même son lancement officiel.

Officiellement, les firmes en question indiquent toujours voir le potentiel de cette monnaie, mais préfèrent se concentrer sur d’autres projets. Une manière élégante de dire qu’elles ne semblent pas souhaiter être sous le feu des projecteurs pendant que la cryptomonnaie est scrutée par les autorités, mais qu’elles sont prêtes à revenir quand le projet sera mature. Un représentant de Stripe indique dans ce sens « Stripe reste ouvert à l’idée de travailler avec Libra à un stade ultérieur » de son développement.

Visa indique carrément que sa participation au projet est conditionnée à l’acceptation de Libra par les différents régulateurs.

Libra veut apaiser les craintes

Sur Twitter, David Marcus, le co-créateur de Libra, tente de rassurer sur l’avenir de la monnaie. Il a remercié Visa et Mastercard pour leur soutien jusque là et comprends que les firmes se retirent à cause de la « pression » en attendant les décisions des régulateurs.

Il veut toutefois rassurer sur ce que signifient ces bouleversements pour l’avenir de Libra. Il promet à ce titre des annonces très prochainement.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom