Fornicateur fouetté à Thiénaba au Sénégal : Polémiques sur les 100 coups donnés à un homme

La scène tant rare dans la forme et dans le fait s’est déroulée hier, jeudi 19 novembre 2020, à 19h 45, à la place publique de la cité Amary Ndack Seck, près de la mosquée. La flagellation en guise de punition divine a été supervisée par Serigne Amadou Seck, Imam Ratib de Thiénaba, en présence d’une foule nombreuse composée des habitants, notables et grands dignitaires religieux.

Selon le religieux de Thianaba, il y a eu bien flagellation ce jeudi après la prière du crépuscule, où un homme a reçu cent coups (100) de fouets pour avoir commis l’adultère.

Cependant, le dignitaire précise: “l’homme en question n’habite pas Thianaba, il est venu de son propre gré et a demandé à rencontrer l’imam ratib, pour lui faire part de son acte et d’endurer la punition requise par la Charia. Il était venu avec ses parents et proches. Mais, en aucun cas, son acte n’a été confirmé par quatre témoins comme l’ont écrit des journaux et des sites”.

Thianaba Seck est connu comme une localité où la Charia règne d’autant qu’il y a des places où ne rencontrent jamais des hommes et des femmes, encore moins des attroupements. Tout est réglementé selon la Charia.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom