FRANCE : Filmé en train d’embrasser une jeune fille en boîte de nuit, le ministre de l’intérieur défend sa « vie privée » (Vidéo)

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a été photographié et filmé en boîte de nuit samedi 9 mars dernier, dans la soirée d’une journée encore marquée par des manifestations de Gilets jaunes. Une attitude qui a soulevé de nombreux commentaires, face auxquels le patron de Beauvau, soutenu par Matignon, a fait valoir qu’il s’agissait de sa « vie privée » et de sa « famille ».

Dans l’embarras après la révélation de photos le montrant bien accompagné en discothèque dans la soirée du samedi 9 octobre, soit quelques heures après l’acte 17 des « gilets jaunes », Christophe Castaner s’est exprimé sur la situation, alors qu’il célébrait en Dordogne les 50 ans du Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie (CNEFG).

« Il n’y a pas de polémique, ma sécurité est toujours assurée, a déclaré le ministre de l’Intérieur. Mais nous étions dans un lieu privé, un restaurant, et elle sait se faire efficace et discrète. »

Alors que plusieurs magazines people avaient souligné le manque de protection du ministre, l’intéressé s’est justifié : « Être ministre de l’Intérieur, c’est l’être 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 mais cela ne m’empêche pas de répondre à une invitation à un anniversaire dans un restaurant, et de pouvoir m’y rendre librement. Le reste relève de la vie privée ».

Ministre de l’Intérieur « 24 heures sur 24 »

« Une proximité extrêmement rapide qui pose une question de sécurité évidente pour le ministre de l’Intérieur, non accompagné », affirme l’hebdomadaire Closer. Selon le magazine people Voici, « pour plus de discrétion, le ministre a laissé ses deux officiers de sécurité à la porte du restaurant ».

« Être ministre de l’Intérieur, c’est l’être 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 », a affirmé le ministre, « mais cela ne m’empêche pas de répondre à une invitation à un anniversaire dans un restaurant, et de pouvoir m’y rendre librement. Le reste relève de la vie privée. »

« Ce qui compte, c’est la capacité du ministre à être dans la totalité de l’exercice de ses fonctions. C’est mon cas, 7 jours sur 7, 24h sur 24h », a-t-il martelé.

Philippe renouvelle sa « confiance » à Castaner

Vendredi matin, le Premier ministre Édouard Philippe a affirmé sur Europe 1 qu’il n’avait « aucun commentaire à faire sur la vie privée de Christophe Castaner, et que le ministre de l’Intérieur avait toute [sa] confiance ».

« Je crois qu’il n’y a pas de questions autour de sa sécurité », a encore affirmé Édouard Philippe sur Europe 1.

Interrogé sur un éventuel problème d’« exemplarité » de son ministre, le Premier ministre a de nouveau fait valoir qu’il n’avait « aucun commentaire » à faire sur ce qui relève selon lui de la « vie privée » de Castaner.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom