France : Mamoudou Barry, guinéen et supporter du Sénégal, lâchement tué par un algérien 

La communauté guinéenne est encore sous le choc: l’un des siens est mort, victime de la violence d’un individu qui l’a roué de coups dans la soirée de vendredi dans l’agglomération de Rouen (Seine-Maritime).

Les faits se sont déroulés en marge de la finale de la coupe d’Afrique des Nations, qui a vu la victoire de l’Algérie sur le Sénégal. Mamoudou Barry, un enseignant-chercheur de 31 ans, était au volant de sa voiture en compagnie de sa femme. Arrêté à un feu rouge, à Canteleu, il a été pris à partie par un individu (il s’agirait d’un supporter algérien) qui aurait proféré des insultes racistes à son encontre, selon des témoins de la scène.

Frappé à la tête avec une extrême violence

Une altercation a éclaté au cours de laquelle Mamoudou Barry a été frappé avec une extrême violence à la tête. Son agresseur aurait également menacé sa femme avant de continuer tranquillement sa route.

A l’arrivée des secours, Mamoudou Barry était inanimé. Il a été transporté dans le coma au CHU de Rouen où il est décédé samedi dans l’après-midi. Il était père d’une petite fille.

Une enquête a été ouverte par le procureur de la République, afin de déterminer les circonstances exactes de l’altercation. Elle a été confiée aux policiers de la sûreté départementale.

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. Il faut arrêter la coupe d’Afrique où prendre des sanction strictes
    parceque les africains ne s’aiment pas entre eux surtout les algériens trop racistes comme des animaux.la compétition c’est faire play pourquoi tuer ? Pour le football c’est de la sauvagerie et ça peut amener un soulèvement populaire…tu gagne tu tue et si on te gagne qu’es ce que tu feras ????

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom