France : Un incendie volontaire dans une église d’Avesnes-sur-Helpes a fait d’importants dégâts

Un incendie s’est déclaré lundi 5 avril dans la collégiale d’Avesnes-sur-Helpe (Nord) et y a provoqué d’important dégâts sans endommager la structure du bâtiment, ont indiqué les pompiers et de la préfecture. Une députée pointant un acte volontaire en cette fin de week-end de Pâques.

Parti vers 18 heures, le feu était éteint à 19 heures et des reconnaissances étaient en cours dans la soirée pour identifier d’«éventuelles oeuvres à préserver», selon le service départemental d’incendie et de secours du Nord. Localisé dans la nef, le feu n’a pas d’après les pompiers endommagé la structure de la collégiale Saint-Nicolas, un bâtiment classé au titre des monuments historiques.

La procureure d’Avesnes-sur-Helpe, Cécile Gressier, a indiqué à l’AFP qu’une enquête était ouverte, confiée à la gendarmerie d’Avesnes «avec le soutien de la SR», et que la cause de l’incendie était «inconnue pour l’instant». «Pensées et solidarité émues pour les catholiques du Nord», a tweeté le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Le préfet du Nord «tient à exprimer, alors que cet incendie intervient en pleine fête de Pâques, sa profonde préoccupation et son soutien à la communauté catholique dont il a fait part à l’archevêque de Cambrai Monseigneur Dollmann», a-t-il aussi fait savoir dans un communiqué.

«Incendie volontaire dans l’église de ma commune… la Collégiale d’Avesnes-sur-Helpe dans le #Nord…. une honte.. un lundi de Pâques. Un tas de chaises incendiées dans le choeur selon notre maire. Les auteurs doivent être retrouvés et répondre de leurs actes», a écrit sur son compte Twitter la députée LREM Anne-Laure Cattelot.

Le feu n’a pas endommagé la structure

Localisé dans la nef, le feu n’a pas, d’après les pompiers, endommagé la structure de la collégiale Saint-Nicolas, un bâtiment classé au titre des monuments historiques.

La procureure d’Avesnes-sur-Helpe, Cécile Gressier, a indiqué qu’une enquête était ouverte, confiée à la gendarmerie d’Avesnes « avec le soutien de la SR », et que la cause de l’incendie était « inconnue pour l’instant ».

« Pensées et solidarité émues pour les catholiques du Nord », a tweeté le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Le préfet du Nord « tient à exprimer, alors que cet incendie intervient en pleine fête de Pâques, sa profonde préoccupation et son soutien à la communauté catholique dont il a fait part à l’archevêque de Cambrai Monseigneur Dollmann », a-t-il indiqué dans un communiqué.

« Incendie volontaire dans l’église de ma commune… la Collégiale d’Avesnes-sur-Helpe dans le #Nord…. une honte.. un lundi de Pâques. Un tas de chaises incendiées dans le chœur selon notre maire. Les auteurs doivent être retrouvés et répondre de leurs actes », a écrit sur son compte Twitter la députée LREM Anne-Laure Cattelot.


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom