GABON : Graves révélations d’un ministre proche de Ali Bongo : « L’image du président qu’on nous montre est une mascotte … »

Un ancien ministre du Gabon, par ailleurs proche du Président Ali Bongo Ondimba, se dit convaincu que les images diffusées du dirigeant, en date du 12 février 2019, ne sont pas authentiques, déclenchant ainsi une nouvelle polémique sur la santé du chef de cet Etat d’Afrique Centrale.

Au Gabon, une nouvelle polémique est née après la publication de nouvelles images du dirigeant Ali Bongo, alors que le chef de l’Etat, en rééducation au Maroc, présidait la prestation de serment de la toute nouvelle ministre de la Défense. Preuve d’une spectaculaire métamorphose du dirigeant gabonais. Ce que réfute Bruno Ben Moubamba, ancien ministre du Gabon, qui se dit convaincu que « le Ali Bongo qu’on nous montre n’est qu’une mascotte du Groupe Alihanga allié à des services secrets étrangers ».

Info241 informe que Bruno Ben Moubamba, qui a été durant 11 mois ministre de la République gabonaise, révèle qu’Ali Bongo aurait été victime non pas d’un mais de deux accidents vasculaires cérébraux. Ce qui fait dire à l’opposant que « le vrai Ali Bongo n’est pas prêt de revenir au Gabon (…). Je le connais moins bien que Lacruche Alihanga, mais je le connais quand même », a avancé l’ancien Vice-premier ministre gabonais. Ce proche d’Ali Bongo met au défi le Président et son entourage. « Alors, je mets au défi Brice Lacruche Alihanga de convaincre Ali Bongo afin qu’il communique sur sa page Facebook officielle. Alors nous saurons… ». Car, dit-il : « parce qu’il (Ali Bongo) est le seul à connaître son mot de passe sur sa page officielle ».

Revenant sur l’absence d’Ali Bongo aux funérailles de son beau-père, Edouard Valentin, l’ancien ministre d’interpréter le manque de réaction du dirigeant : « Mais si Ali n’envoie pas ne fut-ce qu’un message de condoléances à sa femme sur sa page Facebook c’est qu’il n’a pas la capacité de le faire. Ou bien ? ». Une sortie qui ravive la polémique sur la santé d’Ali Bongo, alors que les dernières images montrent à suffisance un Président d’attaque. Réalité ou trucage ? Affaire à suivre.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom