Gestion de “La POSTE” au Sénégal : Les premières pierres pleuvent sur Bibi Baldé

Il faut croire que dans ce pays, il y a des pannes dans tous les secteurs. À peine Abdoulaye Bibi Baldé, l’ancien ministre de l’agriculture, a quitté son poste pour la direction générale de La Poste, que voilà les âneries commencent.

Dans cette maison, les travailleurs sont unanimes à reconnaître que dès qu’il est venu, Baldé à trouver sur place des problèmes qui ont faussé ses plans.

Néanmoins il avait son plan B et comptait bien le dérouler. Sauf que ses poches étaient vident, et  la situation laissée par son prédécesseur, carabinée.

L’État doit au moins 60 milliards de francs aux travailleurs de la poste et on ne sait par quelle alchimie, parviendra-t-il à régler le problème. Ce qui fait surtout peur aux postiers cependant, ce sont ces fêtes qui s’annoncent sans leurs salaires, ils ne parlent même plus de leurs primes particulières.

Savez-vous comment l’État a réagi en apprenant la chose ?

Il leur a envoyé des flics et balancer des lacrymogènes. Ce qu’on pourrait appeler une réaction à chaud. 

 

Par Cébé


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom