Gros scandale au Sénégal : « 5 milliards CFA ont été virés dans le compte d’un haut fonctionnaire de l’État » (Forum Civil)

Le Coordonnateur du Forum Civil a fait de graves révélations, ce mercredi, lors d’un panel organisé en partenariat avec Tax Justice Network Africa (TJNA) pour mettre en œuvre un projet de lutte contre les flux financiers illicites.

La transparence dans la gestion des finances publiques ainsi que l’édification de la classe citoyenne restent des impératifs pour l’État. C’est à cause de ce manque d’information des populations que le coordonnateur du Forum civil Birahime Seck, a fait un plaidoyer cet après-midi dans le cadre de la « sensibilisation des organisations des sociétés civiles et des citoyens sur les flux financiers illicites ». L’appel consiste à faire savoir aux citoyens que ce sont leurs ressources et leur argent dont dispose l’État. « Il faut impérativement que les flux financiers illicites soient appréhendés et que la justice fasse le nécessaire. Cette question de blanchiment d’argent est un des premiers éléments de flux financiers illicites », dira Birahime Seck. Le coordonnateur du Forum civil de terminer en interpellant l’opinion, la gendarmerie nationale et les autres corps de justice sur ce haut fonctionnaire de l’État qui touche 5 milliards de manière illicite à travers un programme fictif. C’est loin d’être un combat d’élite, mais plutôt de citoyens… 

« Nous avons écrit une lettre au ministre en charge de l’Economie pour être en possession de la convention des financements.« Nous avons écrit une lettre au ministre pour être en possession de la convention des financements. Parce qu’on s’est rendu compte qu’il y a une pluie dans certaines conventions de financement. Le deuxième nival, on voudrait que le président, ou-bien le gouvernement fasse un audit dans le programme de défense de sécurité, des intérêts économiques », livre Birahim Seck.
 
Poursuivant ses propos, il ajoute : « On se rappelle que dans ce programme, il y a au moins cinq (5) milliards de F CFA qui ont été décaissés par un haut fonctionnaire. Je dis bien cinq (5), ou on n’a mis le nom d’un haut fonctionnaire. Je pense qu’il y a un besoin pour le gouvernement du Sénégal de clarifier la gestion de ce programme-là. Et de nous dire pourquoi cette somme a été mise au nom de ce haut fonctionnaire de l’Etat ».

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom