HORREUR ! 39 corps retrouvés dans un camion frigorifique prés de Londres (Vidéo)

39 corps entassés dans un semi-remorque. C’est l’inimaginable découverte qu’ont faite les secours britanniques la nuit dernière dans une zone industrielle à l’est de Londres. Le chauffeur du camion, un nord-irlandais âgé de 25 ans a été arrêté et placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour meurtre.

Son effroyable chargement a été découvert dans la zone industrielle de Grays, dans le comté de l’Essex, à l’embouchure de la Tamise.

La police a été alertée par les secours peu avant 2 heures du matin locales (3 heures en France). Parmi les 39 corps, en cours d’identification, l’un est celui d’un adolescent. De très nombreux policiers et ambulanciers ont été mobilisés sur les lieux.

Un camion en provenance de Bulgarie

Le conducteur du camion, un homme de 25 ans, originaire d’Irlande du Nord, a été arrêté, soupçonné de meurtre, rapporte la presse britannique. Dans un point presse, le représentant de la police locale Andrew Mariner a évoqué “un incident tragique dans lequel un grand nombre de personnes ont perdu la vie. Des investigations sont en cours pour établir ce qui est arrivé.” Il a précisé que ses services étaient “en train d’identifier les victimes”, tout en prévenant “que cela pourrait prendre longtemps”. Et d’ajouter que l’homme arrêté “a été placé en garde à vue”.Le camion dans lequel ont été découverts les corps était en provenance de Bulgarie, a indiqué la police. Les enquêteurs avaient indiqué dans un premier temps qu’il était entré sur le territoire britannique samedi 19 octobre, depuis le port de Holyhead, au nord du pays de Galles. Un itinéraire qu’ils ont revu dans la journée, expliquant dans l’après-midi penser “que la camion a voyagé de Zeebruges [en Belgique, ndlr] vers Purfleet”, dans le comté d’Essex, autour de minuit et demi, le jour même.Dans un tweet, le premier ministre britannique Boris Johnson s’est dit “horrifié par le tragique incident dans l’Essex”, assurant que ses “pensées sont avec ceux qui ont perdu leur vie et leurs proches.” Il a été imité par la fraîchement installée ministre de l’Intérieur Priti Patel, qui n’a pas tardé à tirer elle-même les conclusions de l’enquête : “Le trafic d’êtres humains est un business indigne et dangereux.” A la chambre des Communes, elle a par ailleurs annoncé que les services de l’immigration travailleraient étroitement avec les enquêteurs.

Des clandestins obligés de changer leur route

Une annonce qui donne de l’épaisseur à l’hypothèse selon laquelle ce seraient des migrants clandestins qui auraient été retrouvés à l’arrière de ce camion, alors même que les dépouilles n’ont pas été identifiées. “Cette tragédie souligne les dangers liés aux voyages clandestins de migrants irréguliers dans des camions”, a estimé le patron de la Road Haulage Association, chargée de veiller aux intérêts des transporteurs de marchandises en Irlande du Nord.“Ecoeurée”, la députée locale Jackie Doyle-Price a fustigé ce qu’elle soupçonne d’être à l’origine de cette macabre découverte : “Le trafic d’êtres humains est un business ignoble et dangereux”. La ministre bulgare des Affaires étrangères Ekaterina Zharieva s’est dite “choquée par cette information terrifiante”, assurant “les familles et les proches des victimes” de sa solidarité. 

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom