Horticulture: « Un secteur porteur qui nourrit bien son homme au Sènègal… » selon Dr Macoumba Diouf

  • Le Sénégal a réussi sa phase test en exportant l’année dernière son oignon entre 2000 et 4000 tonnes. Ce qui prouve à raison que l’oignon sénégalais est de bonne qualité et n’a rien à envier à l’oignon importé. Le Directeur de l’horticulture invité de l’émission Café Ramadan, rappelle qu’en 2018 la production locale était de 434.000 tonnes. Dr Macoumba Diouf qui revient sur l’engagement de l’État à développer l’horticulture, avance que des mesures d’accompagnement sont mis
  • es en branle pour faire du secteur horticole la locomotive de l’agriculture sénégalaise qui est l’un des rares secteurs où il est

    possible de créer des emplois massifs rémunérateurs, sans être saturé compte tenu de la forte valeur ajoutée de ses produits.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom