Idrissa SECK vu par des journalistes et politologues réputés du Sénégal

Les meilleurs journalistes et politologues du Sénégal donnent leurs avis sur le Président du Parti Rewmi Idrissa Seck. Nous vous faisons part des réactions de 10 d’entre eux.

Mamadou Oumar Ndiaye journaliste et directeur de la rédaction « LE TÉMOIN »

« ..Une chose est sûre, Idrissa Seck, c’est un homme d’Etat, un vrai, qui a du caractère et sait se faire respecter ! Ce n’est pas lui qui se serait laissé déborder par les lobbies qui ont fini de prendre le pays en otage ! Pas lui non plus qui laisserait son épouse devenir vice-présidente de la République. Lui, quand il tape sur la table, tout le monde se tait. Et quand il siffle la fin de la récréation, on n’entend plus une mouche voler dans la cour… »

Alassane Samba Diop Journaliste et ancien directeur de la RFM

« Idrissa Seck est en train de montrer encore son talent. Idrissa Seck est une bête politique hors pair. Dès qu’il fait une sortie, on voit 45.000 personnes lui répondre. Alors que cela recentre Idrissa Seck dans la dualité. On a jugé le dossier de Idrissa Seck et il a bénéficié d’un non lieu total maintenant ils essayent d’exhiber le dossier pour, peut être, revenir sur son passé, et en faire une arme de bataille sur le plan politique, de la communication, mais aussi de la perception. »

Cheikh Yerim Seck Journaliste, écrivain et analyste politique

« Idy est un génie. Il fait partie des hommes politiques les plus écoutés de ce pays. Ses communications sont très prisées par la presse. Étant très jeune, a fait partie du gouvernement d’union nationale sous l’ère Abdou Diouf. Il est brillant »

Babacar Justin Ndiaye Journaliste politique

« …Idrissa Seck est un homme politique qui porte en bandoulière, c’est-à-dire sans aucun camouflage, son ambition pour la plus haute station du pays. D’où son regard constamment rivé sur la conjoncture et sa quête perpétuelle d’un contexte opportun, c’est-à-dire d’une faille pouvant lui servir de rampe de lancement vers les orbites les plus hautes. Maintenant la conjoncture lui semble stratégiquement porteuse voire prometteuse. Face au désert et face aux populations orphelines de défenseurs, mais recrues de frustrations et d’insatisfactions, le renard Idrissa Seck s’est démarqué avec bruit et brio, pour capter les dividendes nés des interrogations et des doutes croissants…’’

Yoro Dia: Journaliste et Politologue

« Idrissa Seck incarne incontestablement cette opposition radicale qui peut faire face à Macky Sall. Aujourd’hui Idy peut incarner cette opposition radicale. Il a quitté la coalition Benno Bokk Yakaar après seulement un an. Ensuite, il peut avoir le soutien de Manko, ce qui n’est pas négligeable. En plus, il faut tenir compte de la nature du scrutin. Au Sénégal, les Sénégalais sanctionnent lors d’une présidentielle. Cela a été le cas avec Abdou Diouf, puis avec Abdoulaye Wade »

Barka Bâ: Chercheur en sciences politiques, journaliste et écrivain

« Idrissa Seck est en train de créer un duel entre lui et le président Macky Sall. Et les réactions multiples et non structurées des différents responsables de l’Alliance pour la République est en train de l’accréditer, de lui donner du poids. Il a une grande capacité de résilience. Il a tellement reçu de coups depuis que Macky Sall est au pouvoir et à chaque fois, il parvient à rebondir grâce à ses propres qualités, notamment son éloquence et ses attaques ciblées et pointues. »

Mame Less Camara Journaliste, enseignant au CESTI

« Idrissa Seck a un bon timing. Il savait depuis le départ qu’il serait candidat à la prochaine présidentielle. Il avait donc besoin de s’identifier face aux militants à travers un discours d’opposant cohérent. Et il avait également besoin de temps pour travailler à cela. Idrissa Seck est très conséquent dans ses actes. Il a attendu le premier vol pour quitter et aller se construire en tant que candidat. Idrissa Seck étudie beaucoup l’histoire immédiate du pays et il en a tiré les meilleures conclusions qui voudraient que s’il arrive à devenir principal adversaire de Macky Sall, cela le conduira forcément au second tour. »

Momar Diongue Journaliste, Politologue

« Idrissa Seck peut être un candidat sérieux en 2019. Le Président Macky Sall, en faisant le vide autour de lui, a tendance à ouvrir un boulevard pour lui. La nature ayant horreur du vide. Il montre que les multiples défections dans sa formation politique n’ont entamé en rien la dynamique conquérante. Il doit continuer son action de terrain, qui passe par un travail de longue haleine et d’endurance. »

Dr Abdou khadre Sanoko, sociologue, diplômé en sciences politiques

« Idrissa Seck n’est pas un nain en politique. Il a eu à écouter les complaintes de ses militants mais également les avis des analystes. Il a le profil d’un présidentiable. Il a l’intelligence, les compétences et l’expérience. Ce qui lui manque, c’est ce côté complice entre lui et les populations. Et on n’attend pas le jour du vote pour le faire. S’il veut avoir toutes les bonnes cartes, il doit tendre sa main à Abdoulaye Wade. Seul, il peut faire des résultats mais il ne pourra pas gagner. Abdoulaye Wade n’est pas dans une posture de gagner une élection, mais il peut faire perdre un candidat. »

Momar Dieng journaliste

« On ne dira pas d’Idrissa Seck qu’il incarne un bien déterminé ou un mal quelconque, on constate en même temps que beaucoup de Sénégalais, que ce Thiessois a un talent politique incontestable. Bien loin devant ses amis et adversaires, au-delà de ce qui serait une moyenne. Du pouvoir au purgatoire, il sera passé par toutes les émotions possibles, quoi qu’il arrive désormais. Décideur, il l’a été pour le pays, le rythme battant au cœur de l’Etat, au service des ambitions d’Abdoulaye Wade et des siennes propres. Prisonnier, il a goûté aux affres de Rebeuss pour des chefs d’inculpation qu’une justice annulera sans états d’âme. Libre de ces contingences, il doit affronter autant les trahisons de très proches collaborateurs, que les conséquences évidentes de son style de leader »

Donnons à cet homme la chance de matérialiser nos rêves d’un Sénégal émergent, un Sénégal de paix, de stabilité et de tranquillité où chaque compatriote bénéficiera de la considération de l’Etat pour accéder au SAVOIR, à l’AVOIR et au POUVOIR.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom