“Il faut un arrêté ministériel pour fixer les prix des moutons au Sénégal” (Ascosen)

Invité de l’émission Infos Matin, le président de l’Association des Consommateurs du Sénégal (ASOSEN), Momar Ndao, a réagit face aux prix exorbitants appliqués sur les moutons au Sénégal à la veille de la fête de L’Aïd El Ada communément appelé Tabaski. 

Selon Momar Ndao, on ne peut pas parler de nombres suffisants de moutons au Sénégal si les gens qui ont des bourses modestes ne peuvent pas en payer un à cause de leur prix inaccessible.

Par ailleurs il recommande la mise en place d’un arrêté fixant le prix des moutons à la veille de la fête de Tabaski.

 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom