Ils fouillent les égouts d’une prison, et font une découverte qui laisse tout le monde sans voix

C’est au Costa Rica que cette drôle de découverte a eu lieu.

Depuis quelque temps, les autorités du Costa Rica avaient pris connaissance de la recrudescence d’escroqueries téléphoniques menées depuis les prisons du pays. Pourtant, les détenus n’ont pas le droit d’avoir des téléphones portables dans leurs cellules et leurs appels sur les fixes sont contrôlés.

De fil en aiguille, les surveillants des prisons ont compris qu’il y avait un trafic important de téléphones portables qui permettaient aux détenus de mener des projets criminels même derrière les barreaux.

Dans la prison La Reforma à San Rafael de Alajuela, c’est une mule très particulière qui s’infiltrait derrière les barreaux pour livrer ses colis.

La mule en question n’était nulle autre qu’un chat ! Transformé en passeur de téléphones portables par un complice extérieur, le matou se baladait avec un sac sur le dos jusqu’à ce que l’un des surveillants ne le repère, juste avant qu’il ne se glisse dans les égouts de la prison.

Après 5 heures de recherches, les surveillants pénitentiaires ont réussi à attraper l’animal qui portait deux téléphones, un chargeur et des cartes à puce dans son petit sac à dos.

Voilà un chat criminel malgré lui !

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom