Intouchable, les REDS boucle une année sans perdre un seul match en Premier League !

Leader incontesté de Premier League, Liverpool a enchaîné, jeudi soir, une 19e victoire en 20 rencontres. Les Reds, qui filent vers leur premier titre national depuis 1990, n’ont plus goûté à la défaite en championnat depuis un an.

Qui pourra mettre un terme à l’incroyable série de Liverpool ? Pour sa première sortie de l’année 2020 en Premier League, le leader du championnat anglais a repris son implacable marche vers le titre, en surclassant le modeste promu Sheffield United (2-0) à l’occasion de la 21e journée, grâce à des buts de Salah (4e) puis Mané (64e). Une nouvelle démonstration de force – 78 % de possession de balle en 2e période – qui serait presque anecdotique, si elle n’avait pas officialisé une impressionnante statistique : les Reds n’ont plus été battus en championnat depuis maintenant un an et une frustrante défaite sur la pelouse de Manchester City (2-1).

Douze mois plus tôt, ces trois points abandonnés avaient amorcé le grand retour des Citizens dans la course au titre puisqu’ils revenaient alors à quatre points de leur rival, quatre mois avant d’arracher finalement le sacre sur le fil, après quatorze succès de rang. Mais un an plus tard, la donne a changé. Les protégés de Pep Guardiola pointent à la troisième place du classement avec 44 points, soit une unité de moins que Leicester, dauphin de Liverpool. Et les Reds, avec 58 points, n’ont plus quatre mais treize longueurs d’avance sur leur premier poursuivant. Un matelas inédit à ce moment de la saison, d’autant que les hommes de Jürgen Klopp comptent un match en retard à jouer.

Et même le technicien allemand, traditionnellement habité par une certaine forme de prudence, laisse désormais poindre un brin d’autosatisfaction, voire d’optimisme. « Je suis vraiment fier des gars. On ne doit pas prendre ce type de victoires comme acquises. La manière dont nous avons contrôlé Sheffield United a été exceptionnelle », s’est-il réjouit au sortir du match. Et même s’il a assuré n’avoir « pas pensé à l’année d’invincibilité » avant la rencontre, il reconnaît le caractère « exceptionnel » de cette série de 37 matches sans défaite.

Une malédiction enfin levée ?

Un constat que les chiffres ne démentent pas. Dans l’histoire de la Premier League, seules deux équipes ont fait mieux : le Chelsea de José Mourinho, qui a tenu 40 matches entre octobre 2004 et novembre 2005, et surtout le légendaire Arsenal d’Arsène Wenger, qui était resté invaincu à 49 reprises, entre mai 2003 et octobre 2004. Sur chaque période, les deux clubs étaient parvenus à décrocher un titre de champion d’Angleterre.

Autant de précédents et d’indicateurs qui semblent indiquer que la longue période de disette des supporters des Reds est en passe de se terminer. Car si Liverpool a brillé depuis trois décennies, en remportant notamment deux Ligues des champions (2005, 2019), une Supercoupe d’Europe (2019), un Mondial des clubs (2019), trois Coupes d’Angleterre (1992, 2001, 2006) et quatre Coupes de la Ligue (1995, 2001, 2003, 2012), un trophée majeur manque à l’appel depuis 1990 : celui décerné chaque saison au champion d’Angleterre. Dix fois sur le podium ces trente dernières années, le club de la Mersey a désormais toutes les cartes en mains pour y figurer sur la première marche, et inscrire ainsi une 19e fois son nom au palmarès de la compétition. 

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom