“J’ai licencié l’épouse de Me Moussa Diop, ce qui l’a heurté…” : Omar Boun khatab Sylla Directeur de Dakar Dem Dikk

Le directeur général de Dakar Dem Dikk a déclaré, ce vendredi, avoir suspendu les salaires de plus de 200 agents fictifs dans la gestion de l’ancien patron de l’entreprise, Me Moussa Diop. Ce, dans le cadre d’un audit physique de tout le personnel de la boîte. Omar Boun Khatab Sylla a révélé également avoir licencié l’une des épouses de son prédécesseur à la boîte, Me Moussa Diop.

C’est un Omar Boun Khatab Sylla décidé à sortir tous les cafards dans la gestion de son prédécesseur qui a fait face à la presse. “Nous avons fait un état des lieux. Je vais vous dire pourquoi Me Moussa Diop tente de se victimiser. J’ai instruit un audit physique du personnel par note n° 22 en date du 27 novembre 2020. J’ai instruit à ce que le personnel de Dakar Dem Dikk soit audité. Que tout le personnel de Dakar Dem Dikk se manifeste, qu’on sache qui est qui, quel est sa matricule, où est-ce qu’il travaille, depuis quand il est dans le service etc. Lorsque nous avons fait cet audit, nous avons découvert – c’est une présomption, je pèse mes mots – qu’il y a plus de 200 agents fictifs à Dakar Dem Dikk. En tout cas, ils ne se sont pas présentés à l’audit“, a-t-il déclaré sans ambages.

Que de révélations fracassantes !

L’autre chose qui l’a – peut-être heurté – ; j’ai licencié son épouse“, a fermement déclaré l’actuel patron de Dakar Dem Dikk conseillant à son prédécesseur de garder le silence.

Et de poursuivre : “Son épouse étant dans l’entreprise; autre chose, il lui avait fait bénéficier d’une disponibilité. Pendant que les gens étaient là à travailler, la dame était dans autre chose. Et la disponibilité a été renouvelée et elle devait prendre fin au mois d’octobre. La dame ne s’est pas présentée. Qu’est-ce que la loi dit sur ça ? C’est un abandon de poste“.

Le magistrat Omar Boun Khatab a anticipé sur la réplique de Me Moussa Diop : “Il vous dira que oui, c’était mon épouse mais je l’ai connue dans l’entreprise. C’est là que je l’ai épousée. Nous ne sommes pas dupes, nous sommes un Etat. C’est la réponse qu’il vous fournira”, a-t-il sèchement dit aux journalistes.

Très en verve, le magistrat a affirmé avoir demandé à ce que les salaires de ces agents dits fictifs soient suspendus. “S’ils se manifestent, qu’on sache exactement que ce sont des agents de Dakar Dem Dikk, on fait un état et on les paie. S’ils ne se manifestent pas, on va savoir où est rentré cet argent“, a notamment détaillé Omar Boun Khatab Sylla.

Selon M. Sylla, si jamais ces faits sont avérés, “même ne serait-ce que 10 agents“, la responsabilité pénale et civile de Me Moussa Diop est engagée. “C’est la raison pour laquelle il rue sur les brancards pour se victimiser…On a coupé mes indemnités, c’est du cinéma !“, a-t-il notamment pesté.


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom