“Je sui la SG du parti socialiste … le renouvellement des instances n’est pas à l’ordre du jour” : Aminata Mbengue Ndiaye “tance” Serigne Mbaye Thiam

    La Secrétaire générale par intérim du Parti socialiste (PS), Aminata Mbengue Ndiaye, a réagi sévèrement, dans les colonnes de Libération, à la sortie de Serigne Mbaye Thiam, secrétaire national aux élections dudit parti, qui a annoncé sa candidature lors du prochain Congrès.

    «Le PS n’a aucun problème. Actuellement, je suis la SG du parti. L’élection d’un nouveau SG, après le décès de Tanor Dieng, n’est pas mon agenda actuel. J’assure l’intérim et on en parlera le moment venu. Au PS, nous avons un règlement intérieur et des statuts. Je ne peux pas être le responsable du parti politique et créer des polémiques autour de questions sans importance», a martelé la présidente du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT).

    Déclaration de Sérigne Mbaye Thiam

    Sur le plateau de la 7Tv vendredi dernier, le secrétaire général de l’Union régionale Ps de Kaolack n’a encore une fois pas exclu de se présenter lors du prochain Congrès pour le poste de secrétaire général du Ps. Mais il n’a pas franchi ce pas. Serigne Mbaye Thiam a confié : «Alors que je ne les ai pas sollicités, il y a beaucoup de responsables du parti, au Sénégal comme à l’étranger, qui viennent de leur plein gré me voir et disent fonder beaucoup d’espoir sur moi.» M. Thiam n’a donc pas officialisé sa candidature. Mais il précise : «Il n’y a aucun poste ou fonction qui m’empêchent de dormir. De la même manière, il n’y a pas de poste ou fonction que j’ai peur de briguer si mes proches estiment que je peux les occuper.»

    «Tout le monde est d’accord que l’intérim doit avoir une fin»

    Dans cette perspective, le natif de Keur Madiabel fait savoir que l’intérim de Aminata Mbengue Ndiaye, en tant que secrétaire générale, va bientôt prendre fin. «L’intérim doit avoir une fin. Par définition, l’intérim ne doit pas être du long terme. Tout le monde est d’accord là-dessus. Je suis bien placé pour le dire parce que je suis le premier à sortir pour dire qui devait être le secrétaire général après le décès de Ousmane Tanor Dieng», a dit M. Thiam, par ailleurs ministre de l’Eau et de l’assainissement.

    En direction des renouvellements retardés par la pandémie du Covid-19, Serigne Mbaye Thiam espère un Ps uni. «On ne doit pas uniquement s’occuper du profil du secrétaire général. Le parti devra montrer un leadership collectif. Il s’agira de voir le nouveau visage du Parti socialiste pour donner de l’espoir aux gens. Cela passe par des renouvellements transparents, mais aussi le rajeunissement du parti tout en maintenant la solidarité intergénérationnelle. Il ne faut pas être dans une dynamique de jeunes contre les anciens», théorise Serigne Mbaye Thiam, président de la Commission chargé du renouvellement des instances. Toutefois, précise-t-il, «être secrétaire général et créer des conflits au sein du parti doit être évité par respect à la mémoire de Ousmane Tanor Dieng». Dans ce nouveau visage du Ps, la nouvelle génération doit avoir une place importante, selon lui.


    PARTAGER

    FAIRE UN COMMENTAIRE

    SVP faire un commentaire !
    SVP entrer ici votre nom