Jeux africains: le Burkina Faso remporte le tournoi de football U20

Le Burkina Faso a remporté ce vendredi 30 août le tournoi de football réservé aux U20 lors des Jeux africains (2-0). Les jeunes Étalons ont inscrit deux buts en première période grâce à Djibril Ouattara et Ismahila Ouedraogo. Le football burkinabè remporte sa première médaille d’or depuis la création des Jeux africains.

De notre envoyé spécial au Maroc,

Après avoir écarté le Sénégal aux tirs au but (1-1, 5 TAB à 4), le Burkina Faso disputait sa finale face au Nigeria, dans l’enceinte du stade Moulay-Hassan de Rabat. Les deux formations s’étaient déjà affrontées lors de la première journée de phase de poules et s’étaient neutralisées (1-1).

Djibril Ouattara, meilleur buteur du tournoi

Lors d’une rencontre assez ouverte au départ, sous le regard des féminines du Nigeria – qui ont décroché l’or face au Cameroun la veille -, le Burkinabè Djibril Ouattara (Renaissance sportive de Berkane au Maroc) a l’occasion d’ouvrir le score avec une tête cadrée dans les dix premières minutes. À la 17e minute, le capitaine, intenable, tente un tir non cadré.

Après un cafouillage dans la surface, c’est lui qui ouvre finalement le score (24e). Djibril Ouattara, qui a été appelé deux fois par Paulo Duarte en A, mais n’a jamais joué, signe ainsi son cinquième but dans la compétition. Sur une erreur du gardien nigérian qui repousse un ballon, Ismahila Ouedraogo (AS Douanes) double ensuite la mise (30e).

Malgré une domination en début de seconde période, les Nigérians n’ont pas réussi à mettre en danger la défense du Burkina Faso. Ils n’auront pas l’occasion d’imiter leurs compatriotes féminines.

Ne pas craquer

« On s’attendait à une réaction des Nigérians au retour des vestiaires. On ne devait pas craquer, car c’est le Nigeria », avance le coach Oscar Barro. « Je veux saluer ses jeunes. Voilà deux mois que l’on est ensemble et c’est des sacrifices », dit celui qui tient aussi à remercier le capitaine Djibril Outarra. « Il a répondu présent. C’est le seul expatrié du groupe. Je le connais et il a des qualités. Je sais qu’il ne joue pas dans son club et j’espère que ça va lui donner de la confiance. Je crois vraiment qu’il n’est pas utilisé à sa juste valeur à Berkane », ajoute-t-il.

« On avait revu notre premier match avant cette finale et on a corrigé certains détails. Il y avait eu de la peur et de la pression lors de notre première sortie », explique Djibril Outarra, qui avait l’objectif de terminer meilleur buteur du tournoi.

Depuis les premiers Jeux africains en 1965, le Burkina Faso n’avait jamais eu l’occasion de monter sur la première marche du podium.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom