Kaolack : Arrestation du meurtrier de l’américain et fidèle niassène, Mouhamed Cissé !

Du nouveau dans l’affaire du jeune Américain Mouhamed Cissé tué le 22 janvier 2020 dans une attaque à son domicile à Kahone à Kaolack.

Selon L’Observateur, après un an de cavale, B. Kâ alias Amadel, présumé meurtrier de l’américain et fidèle niassène Mouhamed Cissé, a été arrêté à Linguère. Il a été déféré, hier, au parquet de Louga.

Le mis en cause serait impliqué dans plusieurs meurtres, dont celui de l’agent de renseignement de la gendarmerie de Ndindy.

Retour sur les faits 

Le mercredi 22 janvier 2020, un jeune Américain du nom de “Mouhamed Cissé” fidèle Niassène, a été agressé chez son domicile à Fass Kahone dans la région de Kaolack. Les agresseurs lui avaient soutiré l’équivalent de  3,7 millions F Cfa en CFA et dollars américains après leur sale acte. Au nombre de six, les malfrats étaient activement recherchés par la DIC.

La famille Américaine du défunt avait quitté les États-Unis pour s’installer définitivement à Kaolack, auprès de leur guide religieux, Cheikh Al Islam Baye Niass.

Les fidèles de Baye Niass en colère après l’annonce du décès de Mouhamed

Après avoir entendu la triste nouvelle, des petits-fils et des talibés de Baye avaient pris d’assaut le centre hospitalier régional El Hadj Ibrahima Niass où le jeune Mohamed avait rendu l’âme la veille. Très remontés contre les responsables de cet hôpital, ces derniers avaient évoqué une négligence dans le cadre de la prise en charge. ” Il y a eu de la négligence. En effet, Mouhamed et son père sont arrivés vers 4 heures du matin à l’hôpital, mais ce n’est finalement qu’à 11 heures que les médecins se sont pointés pour les soigner. Pendant ce temps, le jeune homme s’était complètement vidé de son sang.

” Il a fallu attendre jusqu’à 10 heures pour qu’un des petits-fils de Cheikh Al Islam vienne mettre 500 mille Fcfa sur la table pour que les médecins se lèvent pour faire leur travail. c’est vraiment déplorable…”, avait pesté un fidèle très affecté.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom