KENYA : L’âge de la majorité sexuelle passe de 18 à désormais 16 ans

Trois juges de haut rang au Kenya ont proposé d’abaisser l’âge du consentement des relations sexuelles de 18 ans à 16 ans, selon le journal local The Standard.

Le document indique que les trois juges de la Cour d’appel s’opposent aux longues peines d’emprisonnement imposées aux jeunes hommes pour avoir « couché avec des adolescents qui étaient prêts à l’être ou semblaient être des adultes« .

Les juges ont cité un cas où ils ont annulé une peine d’emprisonnement de 15 ans imposée à un homme pour avoir mis enceinte une jeune fille de 17 ans, selon le journal.

Après la relation sexuelle avec la mineur, le jeune homme et le père de la jeune fille se sont mis d’accord sur une dot de 80.000 shillings (790 dollars) en présence du chef de quartier après que la jeune fille se soit enfuie avec l’homme.

Ce n’est qu’après avoir omis de payer l’argent qu’il a été arrêté et accusé. Le jeune homme, qui avait passé huit ans en prison, a été libéré vendredi.

Les juges d’appel ont qualifié son cas de situation où les tribunaux ont été appelés à « faire respecter avec un zèle irréfléchi ce qui heurte toute notion de rationalité et de proportionnalité « .

« Cet appel illustre pour la énième fois les conséquences injustes inhérentes à une application critique de la loi n° 3 de 2006 sur les infractions sexuelles et à l’imposition inconditionnelle de certaines de ses dispositions pénales qui pourraient facilement conduire à un délit de préjudice et d’injustice, indépendamment des nobles intentions de la loi« , a déclaré la Cour.

Les juges ont observé que la jeune fille avait été forcée par ses parents à épouser l’homme. Face à cette requête de sa famille elle a menacé de se suicider. Les juges ont également déclaré que les filles et les garçons mineurs ont souvent des relations sexuelles consenties entre eux, rapporte le journal.

« Nos prisons regorgent de jeunes hommes purgeant de longues peines pour avoir eu des rapports sexuels avec des adolescentes dont le consentement a été jugé sans importance parce qu’elles avaient moins de 18 ans« , ont déclaré les juges.

BBC Afrique 

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom