La presse sénégalaise en deuil : Mbaye Bâ, correspondant à Tivaouane, a tiré sa révérence

Le correspondant du quotidien national Le Soleil à Tivaouane Mbaye Bâ, décédé dans la nuit de lundi à mardi à presque 60 ans, a été inhumé mardi après-midi au cimetière de Diakhao, à Thiès.

Mbaye Bâ, qui avait une santé fragile ces dernières années, est décédé des suites d’une maladie.

Il a été accompagné par un long cortège funèbre composé de proches, d’amis, de voisins et confrères, jusqu’à sa dernière demeure au cimetière de Diakhao, où il repose désormais. 

Le défunt qui collaborait avec le quotidien Le Soleil depuis 2004, était à quatre mois de sa retraite, selon le chef du bureau régional du Soleil à Thiès, Ndiol Maka Seck.

D’abord basé à Thiès, il avait été déployé depuis l’année dernière comme correspondant permanent à Tivaouane.

Il était digne face à l’épreuve, a témoigné Aliou Amath, son camarade de lycée et confrère au sein dudit journal. “Il a traversé des moments extrêmement difficiles, mais il ne s’est jamais plaint”.

Peu avant la prière mortuaire dans une mosquée de son quartier natal, des proches et voisins du défunt ont aussi loué dans leurs témoignages sa discrétion, sa disponibilité et son ouverture.

“Il a vécu dans la discrétion et est parti dans la discrétion”, a résumé le chef du bureau régional du Soleil Ndiol Maka seck, qui retient de lui, entre autres qualités, l’image d’un “homme très cultivé (qui) avait une bonne connaissance de Thiès et du Sénégal”.

C’était aussi, a-t-il dit, “un bon musulman”, “attaché à sa famille”, particulièrement à ses deux garçons et à sa mère. 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom