La sombre prédiction de Carlos Ghosn : Nissan sera en faillite d’ici “deux à trois ans”

Lors de son incarcération en 2019, Carlos Ghosn aurait confessé à son ex avocat qu’il prévoyait que Nissan serait en faillite d’ici “deux à trois ans”. Si tous les voyants ne sont pas au vert pour la marque nippone, il faut évidemment se méfier des propos de l’ancien dirigeant de l’alliance, très remonté contre Nissan et le Japon.

Avant de prendre la fuite, Carlos Ghosn a fait une déclaration plutôt détonante à l’avocat japonais Nobuo Gohara. Ce dernier a rencontré l’ex numéro un de l’alliance Renault-Nissan, et lors d’une entrevue, Carlos Ghosn aurait déclaré à l’avocat que Nissan ferait faillite d’ici “deux à trois ans”. 

Le constructeur japonais, en difficulté sur certains marchés, prévoirait de supprimer 12 500 postes à travers le monde. Malgré tout, la prédiction de Carlos Ghosn est à prendre avec des pincettes, tant l’animosité du Libanais vis-à-vis du Japon et de Nissan est grande (rappelons que Carlos Ghosn a en partie été arrêté à cause des dirigeants de Nissan).

En Europe, Nissan doit se relancer

Le nouveau Juke vient seulement d’intégrer le marché, et le Qashqai est très attendu. Malheureusement, la présence de Nissan sur le segment B -celui des Renault Clio et Ford Fiesta- est trop faible et une berline compacte, absente du catalogue, pourrait aider Nissan à gonfler ses ventes. Pour l’instant, la marque japonaise se concentre sur ses SUV : les nouveaux Qashqai et X-Trail seront renouvelés dans les prochains mois, avec des plateformes toujours partagées avec des modèles Renault, dont le prochain Kadjar.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom