La Tanzanie impose une taxe sur les perruques

Le ministre tanzanien des Finances a annoncé une taxe de 25% sur toutes les perruques et extensions de cheveux importées et une taxe de 10% sur celles fabriquées dans le pays dans le but de générer plus de revenus.

Philip Mpango a annoncé les mesures qui devraient entrer en vigueur au début du mois prochain, dans le cadre de sa déclaration budgétaire annuelle jeudi.

Les perruques, dont la plupart viennent de l’étranger, sont couramment portées par les femmes dans ce pays d’Afrique de l’est.

La perruque la moins chère coûte actuellement environ 4 $ mais les prix peuvent aller jusqu’à 130 $.

Selon certains analystes de la consommation, la Tanzanie va récolter une somme assez consistante grâce à cette taxe sur les perruques et les extensions.

Il s’agit en effet d’un marché qui ne connait pas la crise et qui attire chaque jour un nombre important de femmes et de jeunes filles.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom