“Le Franc CFA, la dernière monnaie coloniale du monde” selon plusieurs éditorialistes allemands

Cette semaine, des éditorialistes allemands sont revenus sur la polémique sur l”utilisation par plusieurs pays africains du franc CFA, une monnaie jugée coloniale

 Un des problèmes majeurs du franc CFA, comme le rappelle la Süddeutsche Zeitung, c’est qu’il s’agit de “la dernière monnaie coloniale du monde“. En effet, “les pays membres doivent déposer la moitié de leurs réserves de devises auprès de la banque centrale française, dont les représentants disposent d’un droit de veto sur toutes les décisions relatives aux taux de change et à la masse monétaire.

Pour ses détracteurs, le franc CFA fait beaucoup de mal aux pays d’Afrique de l’Ouest, dont les exportations sont faibles. “Même si la région produit beaucoup de coton, les textiles importés restent moins chers.

Une monnaie unique pour plus d’échanges entre les pays

L’idée de se débarrasser de ce vestige du passé et de se doter d’une monnaie unique propre peut être un avantage, estime le magazine économique Brand eins

Un moyen de paiement commun apporte des avantages extrêmes au commerce et à l’investissement. Il simplifie, stabilise, élimine les coûts de transaction et les fluctuations de prix.” 

Surtout que le commerce entre pays africains ne représente que 17% de l’ensemble des échanges du continent, alors que cette part est de 70% dans l’Union européenne. 

A voir néanmoins comment la nouvelle monnaie, l’Eco, pourra être mise en circulation en 2020, comme cela est prévu. En effet, pour l’instant, “seuls cinq pays répondent aux critères de convergence“, rappelle le quotidien de Munich.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom