Le jour du scrutin n’a été que le point d’achèvement de tout un dispositif de fraudes

Mame Adama Gueye n’était pas candidat, mais comme ceux de l’opposition, il met en doute la crédibilité de la victoire du président Macky Sall

Il n’était pas candidat, mais comme ceux de l’opposition, il met en doute la crédibilité de la victoire du président Macky Sall. en effet, selon le coordonnateur de la plateforme Opérationnelle de sécurisation des élections (pOSe), Me Mame Adama Gueye, «le jour du scrutin n’a été que le point d’achèvement de tout un dispositif de fraudes». 

Le coordonnateur de la POSE, Me Mame Adama Gueye, est sur la même longueur d’onde que les candidats malheureux de l’opposition. Et si les 4 candidats n’ont pas voulu s’étendre sur la question, l’avocat quant à lui n’a pas lésiné sur les raisons. «Les chiffres, c’est ce qui ressort du décompte du jour su scrutin, mais c’est le résultat de tout un processus», assure Me Gueye.

A l’en croire, «le jour du scrutin est le processus d’achèvement de tout un dispositif de fraudes, de manipulations, de tripatouillages pour parachever un holdup. De l’avis du juriste, cela marque, malheureusement, la mort du système démocratique sénégalais. L’initiateur de la plateforme de sécurisation des élections pense, en outre, que l’administration chargée de l’inscription pour établir le nouveau fichier électoral l’a mis à la disposition de Benoo Book Yakaar, en privilégiant l’inscription des militants de la mouvance présidentielle.

 

«On a instrumentalisé la justice, on s’est livré à une corruption à très grande échelle à l’occasion de cette élection », se désole le juriste, tout en soulignant aussi que les politiques publiques ont été instrumentalisées, ainsi que le budget, à travers les bourses familiales. Continuant ses récriminations, il a indiqué que cette élection est faussée et que le président Macky Sall a porté un coup fatal aux acquis démocratiques du Sénégal, obtenus de haute lutte.

 

«Il ne mérite pas de félicitations ; c’est au contraire des récriminations qu’il mérite», martèle l’ancien candidat à l’élection présidentielle. Par ailleurs, selon lui, c’est ignoble de profiter de l’état de pauvreté des Sénégalais pour utiliser l’argent afin de fausser l’expression libre de leurs suffrages. Il n’y a pas eu de transparence et d’équité dans cette élection, constate le juriste ; et par conséquent, il estime que les résultats n’ont pas été sincères.

 

Le seul point positif qu’il trouve à cette élection est qu’elle a fait émerger une nouvelle génération d’acteurs comme Ousmane Sonko, Thierno Bocoum, le juge Dème et Thierno Alassane Sall. «C’est une très bonne nouvelle pour la démocratie parce que les élites politiques sont en train de se renouveler, et c’est très rafraichissant», se réjouit Me Mame Adama Gueye, cité par nos confrères de Dakaractu.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom