Le Roi Lion : une erreur corrigée par Disney dans la version 2019

Doté d’une longue queue dans le classique animé original, le singe Rafiki en est dépourvu dans la nouvelle version du Roi Lion signée Jon Favreau. Retour sur cette petite erreur corrigée par Disney.

Peut-être l’avez-vous remarqué en allant voir la nouvelle version du Roi Lion dans les salles : le singe Rafiki, grand sage du Rocher aux Lions chargé de sacrer Simba devant les autres animaux de la savane au début du film, présente une différence notable avec celui de la version animée. En effet, en 1994, le personnage était doté d’une queue, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

Walt Disney Pictures

Même si son espèce n’est jamais véritablement précisée dans le nouveau long métrage, Rafiki appartient selon toute vraisemblance à la race des mandrills, comme peuvent le laisser penser les couleurs rouges et bleues de ses joues que l’on retrouve dans les deux films. Or, dans la version de 1994, le singe se définissait auprès de Simba comme un babouin : une espèce cousine dotée d’une longue queue mais normalement dépourvue de traces colorées sur le visage.

Rafiki à Simba : « Ça veut dire que je suis un babouin, et toi pas ! »

Cette petite incohérence, relativement anodine dans le dessin animé original, aurait sans doute été un peu plus gênante dans la nouvelle version, qui mise énormément sur le réalisme de son environnement. La dénomination de babouin et la queue de Rafiki ont donc été gommées toutes les deux pour faire du personnage un mandrill en bonne et due forme.

(Re)découvrez la bande-annonce du film…

 

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom