Le Sénégal à l’épreuve de la 5G !

Le Sénégal à travers l’opérateur de téléphonie mobile Orange procède aujourd’hui au premier test sur la 5G dans le pays. 

Après le Maroc, l’Algérie, l’Afrique du Sud, le Lesotho et le Nigéria, le Sénégal veut rejoindre le cercle des pays ayant déjà testé la 5G. L’opérateur de téléphonie mobile Orange procède en effet ce 24 novembre 2020 au premier test dans le pays.

Les responsables de la société ont soutenu  « qu’une première phase  test se fera  avant la fin de l’année 2020 et, ensuite une phase pilote  dans les deux ans avant de basculer vers le lancement ».

Mais, avant le démarrage effectif de la 5G, le leader du marché télécoms sénégalais doit obtenir le feu vert de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP). L’instance doit également lui délivrer une nouvelle bande de fréquences pour la cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile au Sénégal.

Pour rappel, GSMA, entité chargée de préserver les intérêts des opérateurs de réseaux mobiles dans le monde entier a dévoilé que « d’ici 2034, les nouveaux services 5G généreront 5,2 milliards de dollars de PIB, soit 0,7 % de croissance économique supplémentaire en Afrique subsaharienne ». Sur ce, l’instance a recommandé aux pays africains d’identifier convenablement les bandes de fréquences nécessaires pour ne pas rater le train de la 5G. 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom