Le Sénégal obtient un prêt de 18 milliards CFA de la BID pour compléter le financement du projet Agropole Sud

L’Etat du Sénégal continue de bénéficier de la confiance du Banque Islamique de Développement (BID). Le ministre de l’Economie Amadou Hott a paraphé hier un accord de financement avec cette institution financière basée en Arabie Saoudite.

Ce financement d’un montant de 18,242 milliards F CFA va participer à la réalisation du projet de zone de transformation Agro-Industrielle du sud ou Agropole Sud. Pour ce projet qui doit coûter plus 52 milliards de F CFA, la BAD va participer à hauteur de 28 milliards F CFA.

L’Etat du Sénégal mettra 6,118 milliards FCFA pour compléter et renforcer les capacités des acteurs de la chaîne de valeur et créer des conditions favorables à l’investissement privé dans la transformation des produits agricoles en Casamance. « C’est une nouvelle séquence dans nos excellentes relations avec l’institution dirigée par le Dr Bandar Hajjar qui se matérialise », s’est réjoui, le ministre Hott.

En vue de renforcer les capacités des acteurs des chaînes de valeur des filières agro-industrielles, le Sénégal avait déjà reçu une approbation de financement de la Banque Africaine de développement. Les 43,1 millions d’euros, devraient servir à la mise en oeuvre d’ici 5 ans, de trois composantes du projet de zone de transformation agro-industrielle, pour valoriser les potentialités agricoles de la zone ciblée.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom