Les femmes ronflent autant que les hommes même si elles ne l’avoueront jamais !

Les femmes ne l'avoueront pas mais elles ronflent presque autant que les hommes

Une étude israélienne va mettre fin à de nombreuses disputes de couple. Oui, les femmes ronflent autant et aussi fort que les hommes

Mesdames, vous ne pouvez plus vous cacher, selon une étude israélienne vous ronflez autant et aussi fort que les hommes, vous n’osez simplement pas l’avouer ! 

Le professeur Nimrod Maimon, de l’université Ben-Gourion en Israël, a demandé à 1913 adultes souffrant de troubles du sommeil de répondre à quelques questions. Ce questionnaire visait à évaluer les ronflements de ces personnes, avant de les observer pendant la nuit.

Les femmes sous-estiment leurs ronflements

Les résultats sont concluants : “Nous avons trouvé que malgré le fait que les femmes ronflent autant que les hommes, elles avaient tendance à peu le déclarer… et à sous-estimer l’intensité de ces ronflements”, a ainsi affirmé le professeur.  

Par ailleurs, sur la question de l’intensité, il n’y pas de différence en fonction du genre sexuel. En effet, l’étude a montré que le pic d’intensité des ronflements atteignait 50 décibels chez les femmes, contre 51,7 décibels chez les hommes.

Derrière ces résultats qui peuvent prêter au sourire se cache un problème bien plus sérieux. En effet, ne pas assumer son ronflement peut conduire à un sous-diagnostic de l’apnée du sommeil. Or, ce phénomène, qui se traduit par des arrêts respiratoires pendant le sommeil, pouvant durer jusqu’à 30 secondes et au moins cinq fois par heure, peut avoir des conséquences très néfastes sur la santé.

L’apnée du sommeil peut être déclencheur de somnolences diurnes, troubles de la mémoire, de l’humeur et de la concentration, mais accroît également le risque de troubles cardiaques, de diabète, d’hypertension artérielle, d’obésité, voire accélérer les symptômes de la maladie d’Alzheimer.

Assumer ses ronflements, c’est donc aussi se prévenir pour mieux contrer tous ces potentiels problèmes de santé.

A voir également : 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom