Les lions déjà dans leur 1/’ de finale contre le Bénin: Krépin, Mbaye Niang, Ismaila Sarr et Alfred avec des bobos

Les Lions ont repris hier dimanche l’entraînement sur le terrain annexe du 30 juin, après un jour de repos. Sans Mbaye Niang et Alfred Ndiaye, les Lions ont effectué une séance au trot. Avant la fin, ils ont fait une séance de tirs au but. Et curieusement, Sadio Mané s’est bien illustré dans cette séance…

Ils étaient 21 à fouler la pelouse du terrain annexe du stade du 30 Juin pour une séance d’entrainement très légère. En effet, Mbaye Niang avec une genouillère, tout comme Alfred Ndiaye, blessé depuis la défaite face à l’Algérie, ont suivi la séance sur le banc de touche. L’attaquant de Rennes, le téléphone collé à l’oreille, discutait tranquillement, alors qu’Alfred avait les yeux rivés sur son smartphone. Au même moment, les Lions écoutent attentivement la causerie du sélectionneur national, qui a réuni toute son équipe au rond central pour parler durant dix minutes. Ensuite, place à l’échauffement et aux exercices comme le gainage etc. C’est le moment choisi par le ministre Matar Ba pour faire son entrée, saluer la presse et se caler dans une des places sur le banc. Le ministre des Sports se lèvera pour aller papoter un peu avec Aliou Cissé, dans la bonne humeur. Le groupe scindé en deux effectue des exercices. Place ensuite à une opposition dans un espace réduit.

Sadio Mané et les tirs au but

Les chasubles orange étaient composées de Kalidou Koulibaly, Moussa Wagué, Cheikhou Kouyaté, Henry Saivet, Saliou Ciss, Sada Thioub, Mbaye Diagne et Pape Alioune Ndiaye. L’autre groupe avait dans ses rangs Sadio Mané, Gana Guèye, Baldé Keita, Pape Abdou Cissé, Lamine Gassama,  Sabaly, Salif Sané, Moussa Konaté. Durant 30 mn, entrecoupées par des pauses fraicheur, les Lions se sont donnés à fond. Pour finir la séance, les Lions travaillent l’adresse devant les buts. Un exercice ou Sadio Mané, Gana Guèye se sont bien illustrés. Le gardien Alfred Gomis a fini la séance bien avant ses partenaires avec une pomme qu’il croquait à pleines dents.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom