Les nouveaux développements dans la guerre commerciale qui oppose les Etats-Unis à la Chine seraient ils des signes avant coureur de la fin du libre échange ?

Donald Trump signe des directives sur les tarifs douaniers déclenchant du coup une guerre commerciale contre l'UE et la Chine

Depuis que le locataire de la maison blanche, M.Trump a entamé sa croisade contre ses principaux partenaires commerciaux, à savoir le Canada, l’Union Européenne, le Mexique et la Chine, plus rien ne va. La première mesure contre les importations d’acier et d’aluminium avait pour objectif de réduire la dépendance étrangère à des ressources primordiales dans des secteurs stratégiques comme la défense ou l’armement. Au motif de réduire le danger pour la sécurité nationale américaine, des tarifs douaniers ont été imposés. Mais il semble que cet argument, n’était que le premier d’une longue liste.

M.Trump multiplie les sanctions douanières afin :

  • De protéger la compétitivité et les emplois américains
  • D’établir des règles commerciales plus justes
  • De réduire le déficit commercial avec la Chine
  • De punir la Chine pour “vol de propriété intellectuelle”

Son objectif de campagne,“Make America Great Again”, mérite il de saccager des années de dur labeur de coopération économique et commerciale ?

L’administration américaine a récemment validée l’entrée en vigueur le 24 Septembre 2018 d’un droit douanier supplémentaire de 10% sur $200 Mds d’importation chinoise. A partir du 1er Janvier 2019 il devrait passer à 25%.

Cette annonce intervient alors que des pourparlers étaient prévus entre les deux plus grandes puissances commerciales, la Chine regrette le manque de “bonne foi” et l’unilatéralisme dont fait preuve le gouvernement Trump. Elle a d’ailleurs menacé de ne pas revenir à la table des négociations et ne compte pas se laisser maltraiter. L’empire du milieu a déjà pris des mesures de représailles supplémentaires sur $60 Mds de produits américains, principalement agricoles. Une mesure suivie de près par une liquidation de $7,7 Mds d’obligations américaines détenues par la Chine. La Chine en jouant la carte de la dette publique américaine montre qu’elle possède aussi des moyens de pression.

C’est digne d’un feuilleton à plusieurs saisons, on n’arrive plus à suivre. L’infographie réalisée par Trade Machines fait le point sur les événements et les enjeux de cette guerre commerciale. Elle sera bientôt intégrée au site.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom