Levée internationale de fonds : Le ministre de l’intérieur menace de dissoudre le PASTEF d’Ousmane Sonko

    Une grande première au Sénégal. Le Ministre de l’intérieur Antoine Diome a menacé le parti de Ousmane Sonko de dissolution. Les raisons sont que le PASTEF a lancé une campagne internationale de collecte de fonds.

    Le ministre de l’Intérieur met en garde Ousmane Sonko après le lancement, dans les réseaux sociaux, d’une campagne internationale de levée de fonds initiée par son parti Pastef en vue de financer ses activités.  Dans un communiqué reçu, Antoine Diome précise qu’il s’agit là d’une “violation de l’article 3 de la loi 81-17 du 6 mai 1981 modifiée par la loi 89-36 du 12 octobre 1989” portant sur les ressources dont peuvent bénéficier les partis politiques.

    Ainsi, Ousmane Sonko et son parti risquent de voir leur formation politique dissoute. Car, ” Tout parti politique qui reçoit des subsides de l’étranger ou d’étrangers établis au Sénégal s’expose à la dissolution, conformément à l’article 2 alinéa 4 de la loi de 81 susmentionnée “, souligne le document que nous vous livrons un extenso.

     


    PARTAGER

    FAIRE UN COMMENTAIRE

    SVP faire un commentaire !
    SVP entrer ici votre nom