LIBAN : Une dame âgée de 61 ans donne naissance à deux jumeaux

Défiant les limites de l’horloge biologique et sans jamais avoir cédé au désespoir, c’est à l’âge d’être grand-mère qu’une sexagénaire libanaise a eu l’immense bonheur d’être maman. Elle a en effet donné naissance, plus tôt cette semaine, à deux magnifiques petits garçons : des jumeaux, prénommés Amir et Hasan, qui font la fierté de leur papa.

Tout à sa joie que, pendant ses périodes de profond abattement, elle pensait ne jamais pouvoir goûter, Mariam Awada, 61 ans, n’a pas immédiatement réalisé qu’elle venait d’entrer dans les annales de la fécondation in vitro au pays du cèdre, pour la plus grande satisfaction du Dr Chadi Fakih, un éminent spécialiste en la matière.

« Je suis tellement heureuse, j’ai attendu 23 ans pour entendre le mot ‘maman’ », a-t-elle confié sur son lit d’hôpital, les traits du visage fatigués mais les yeux brillant d’émotion, en ayant une pensée pour ses congénères. « Je prie pour que chaque femme devienne mère ».

Interrogé par des médias libanais intrigués par le caractère exceptionnel de cet heureux événement, le Dr Chadi Fakih a indiqué que sa patiente qui, fait rare, n’était pas encore ménopausée à 61 ans, a pu se voir prescrire un énième traitement pour la fertilité, celui de la dernière chance.

« Elle a accouché au terme de huit mois de grossesse, après avoir subi une intervention chirurgicale par césarienne », a-t-il expliqué, en précisant : « On lui a administré des suppléments et des injections hormonales de remplacement pour aider à prolonger la grossesse ».

Grâce à cet accouchement quasi miraculeux qui met un terme à des années de traitements contre l’infertilité infructueux, Mariam Awada et son époux qui, plus que tout autre parent, posent un regard attendri et émerveillé sur leurs nouveau-nés, vont pouvoir faire des projets d’avenir non plus à deux, mais à quatre. Leur bonheur est désormais complet.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom