Libye : 5 femmes d’origine sénégalaises arrêtées avec leurs 11 enfants pour terrorisme

Selon “Le Quotidien”, cinq sénégalaises sont détenues en Libye pour terrorisme. Elles sont accusées d’êtres des épouses de présumés djihadistes.

D’après le journal, elles avaient rejoint leurs maris qui combattaient pour Daesh. Leurs familles cherchent à les rapatrier, ainsi que leurs 11 enfants.

Daech à l’offensive en Libye 

La branche libyenne de Daech a perdu son assisse territoriale, en décembre 2016, avec la chute de son bastion de Syrte, après six mois de combats acharnés. Les milices de Misrata, loyales au gouvernement de Tripoli, seul reconnu par l’ONU, ont payé un lourd tribut à cette reconquête, durant laquelle « l’armée nationale » de Haftar, fidèle au gouvernement de Benghazi, est demeurée ostensiblement passive. La relance de la guerre civile par Haftar, avec son offensive sur la capitale, en avril 2019, mobilise les forces des deux camps libyens aux dépens de la lutte anti-jihadiste. Haftar s’empare en janvier 2020 de Syrte, jouant sur le ressentiment d’une partie de la population locale à l’encontre de Misrata. Même si les hostilités ont depuis baissé d’intensité, un tel conflit intérieur a permis à Daech de réorganiser ses réseaux, alors que chaque camp accuse l’autre d’être lié au « terrorisme ».

 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom