Madagascar : l’étudiante britannique, qui a sauté d’un avion en plein vol, soufrait de dépression

Alana Cutland, une étudiante britannique de 19 ans, a sauté d’un avion en plein vol dans une région au nord de Madagascar, en juillet dernier. Selon les enquêteurs, la jeune fille était dépressive.

Un suicide …

Cette étudiante britannique a délibérément sauté de l’avion en plein vol à peine cinq minutes après le décollage. Ce drame est survenu dans le nord-est de Madagascar, le 25 juillet dernier.
Le corps d’Alana Cutland a enfin été retrouvé après deux semaines de recherches effectuées dans la forêt de Mahadrodroka. La jeune femme, étudiante à l’université de Cambridge, était en stage dans la Grande île.

En proie à la dépression

Selon les policiers malgaches en charge de l’enquête sur la mort d’Alana Cutland, cette dernière aurait notamment souffert de dépression. Lors d’un point de presse datant du mercredi 7 août, le colonel Ralaivaonary a déclaré que la jeune britannique “a fait des recherches sur les petits crabes et elle a fait une dépression après constat de l’échec de ses recherches”.
Il est aussi indiqué que la veille du drame, Alana a conversé au téléphone avec ses parents qui avaient du mal à la reconnaître.

Un saut dans le vide

Inquiets, les parents d’Alana ont alors décidé de demander à une Anglaise, Ruth Johnson, qui se trouvait dans le même hôtel que leur fille de l’accompagner en avion jusqu’à la capitale malgache pour qu’elle rentre en Angleterre.
Le jour du drame, seuls Alana, Ruth et le pilote se trouvaient à bord du petit avion de tourisme. Ces derniers ont confié avoir tout fait pour empêcher la jeune femme de sauter dans le vide.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom