Mali : un coup d’Etat serait en cours …

Après la prise de contrôle par des soldats d’un camp militaire ce matin à Kati, à quinze kilomètres de Bamako, au Mali, les pays voisins appellent les soldats à regagner leurs casernes.

La situation reste confuse au Mali mais tout porte à croire qu’un putsch est en cours. En effet, des tirs ont été entendus à Kati. Des militaires auraient fait irruption dans ce camp situé dans la périphérie de Bamako. Ils réclameraient le départ d’Ibrahim Boubacar Keita. 

Dans la même veine, plusieurs dignitaires du régime seraient aux mains des militaires. Les noms du ministre de l’Economie et des Finances, de son homologue des Affaires étrangères et du Chef d’État major de l’armée circulent.

Karim Keita, fils de l’actuel président et ancien président de la Commission défense à l’Assemblée nationale serait entre les mains des « mutins ». Une information qui reste à confirmer. 

Plusieurs sources médiatiques font également état de plusieurs colonnes de véhicules qui seraient en partance pour le palais de Koulouba où, se trouverait encore le président Ibrahim Boubacar Keita. L’aéroport serait déjà aux mains des mutins. 

Autant de faits qui laissent penser que le Mali se dirige vers un nouveau coup d’Etat après celui de 2012 qui avait fait suite à l’insurrection jihadiste dans le nord du pays. Dakaractu suit de près la situation et vous tiendra informés des développements.  


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom