MBOUR : Les commerçants demandent à Macky de rayer AUCHAN du Sénégal

Auchan n’est pas la bienvenue à Mbour. Réunis au sein de l’Union nationale des commerçants et Industriels du Sénégal (Unacois), les commerçant ont organisé une manifestation pour dénoncer la présence de la chaine de magasins dans leur région. Commerçants, détaillants et simples soutiens ont pris part à une marche pacifique pour dénoncer la “concurrence déloyale”.

“Après de l’installation de Auchan-Mbour, nous avons enregistré beaucoup de pertes. Certains de nos collègues ont vu pourrir plusieurs tonnes de leurs produits à cause de la concurrence déloyale que cette grande surface nous mène. Nous les commerçants et nos collègues détaillants sentons les méfaits de cette concurrence illégale”, a dénoncé El Hadj Madické Diagne, membre de l’Unacois.

Qui demande à Macky Sall, d’arbitrer.

“Nous lui affirmons que si Auchan demeure encore sur notre territoire, tous les commerçants, producteurs, connaitraient la faillite. Aucun commerçant ne peut concurrencer cette structure. A preuve, certains magasins ont mis la clé sous le paillasson. Les agents du service économique sont au courant de ces faillites de commerçants locaux. Le plus curieux, est que ces agents chargés d’effectuer des contrôles économiques sont prompts à se rendre dare-dare dans nos boutiques et magasins dès qu’on leur souffle qu’il y a un produit périmé dans nos structures. Or, jamais on n’en entendu une seule fois ces mêmes-agents mener des vérifications sur les rayons de Auchan”, peste le commerçant.

Assane Cissé, président des commerçants détaillants de Mbour, prédit, quant à lui, une explosion du chômage. “Aujourd’hui, à Mbour, l’avenir de plus de 850 commerçants et d’au moins 4 250 détaillants est menacé”, souligne-t-il.

Il ajoute : “Le gouvernement nous a longtemps négligés. Nos activités économiques sont presque à genou. Et ce qui se dessine au plan économique à Mbour n’est ni rassurant ni reluisant pour le pays”.

Sur place, les jeunes habillés en majorité de tee-shirt de couleur rouge ont brandit des pancartes pour demander au chef de l’Etat de faire son choix entre Auchan et eux. “Auchan dégage ou Macky dégage”, peut-on sur un des nombreux messages hostiles au géant du supermarché.