Le « Mea culpa » de Thérèse Faye ou les aveux d’impuissances de l’Etat face à la pénurie d’eau

La coordonnatrice de la Cojer, Thérèse Faye, suggère au pouvoir de faire son mea culpa pour les souffrances des populations avec la pénurie d’eau.

«Nous devons tous présenter nos excuses au peuple sénégalais», a-t-elle déclaré dans Le Quotidien. Précisant que «nous, c’est le régime actuel».

Thérèse Faye s’empressera d’ajouter que «les autres» devraient en faire de même.

«Les autres, ce sont les régimes précédents, le régime libéral en l’occurrence», indexe-t-elle non sans signaler que «depuis le 20 juillet, il y a une nette amélioration» de la situation de la pénurie d’eau.

PARTAGER