Meurtre de Mbaye Wade en Belgique : “Mouhadimatoul Khidma” refuse l’enterrement d’un homosexuel dans leur cimetière à Guédé au Sénégal

Tué dans son appartement à Liège dans la nuit de jeudi à vendredi, Mbaye Wade a succombé à un coup de couteau reçu dans le cœur. C’est ce que l’autopsie effectuée samedi dernier, a révélé. L’huissier belge d’origine sénégalaise a été découvert par son conjoint, gisant à côté d’un lit dans une pièce qui se trouve au deuxième étage du domicile conjugal.

Les circonstances du crime commencent toutefois à livrer leurs secrets. Sudpresse renseigne que le conjoint de l’avocat Me Pascal Rodeyns a été tué dans un contexte de vol. La pièce aurait été fouillée et du matériel informatique emporté. Pour l’heure, aucun suspect n’a été identifié et aucune arrestation opérée.

Alors que l’enquête se poursuit pour élucider ce meurtre, les proches de la victime s’organisent pour son enterrement.

Sur son mur Facebook, son compagnon, Me Pascal Rodeyns informe que « Mbaye repose au Funérarium De Lahaye où les visites seront organisées de mardi à vendredi ».

Pour ce qui concerne la cérémonie de levée du corps, l’avocat indique qu’elle aura lieu samedi matin à 09 heures 30. Il précise cependant qu’il ne s’agit pas d’une « crémation ». En clair, le corps de Mbaye Wade ne sera pas réduit en cendres.

Dès les premières heures du drame, l’avocat avait fait état de la volonté de son compagnon de reposer au Sénégal, auprès des siens.

Selon les informations reçues, les parents sénégalais de Mbaye Wade sont disposés à l’accueillir au Sénégal et à l’enterrer conformément à son vœu.

D’après nos informations, sa famille établie à Guédé s’organise déjà pour l’enterrer dans la ville sainte de Touba. Et plus précisément dans les cimetières de Bakhiya. 

Seulement elle risque de se heurter à « Mouhadimatoul Khidma » du nom de l’organe qui s’occupe des cimetières et des mosquées dans la ville sainte eu égard à l’orientation sexuelle de la victime.

Mbaye Wade, réputé homosexuel, vivait en couple avec Me Pascal Rodeyns.

Là et maintenant,  Khidma a ouvert une enquête sur l’homme et prendra toutes les dispositions pour interdire l’inhumation du Sénégalais à Touba si cette orientation sexuelle incriminée était avérée. Au téléphone, notre interlocuteur précise, d’ailleurs,  que des éléments de réponse étaient déjà en leur possession… 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom