Momar Diongue: «La démission de Me Moussa Bocar Thiam est l’expression d’une frustration»

Le journaliste et analyste politique Momar Diongue qui se prononçait au micro de Sud Fm s’est dit ainsi d’avis que le maire de Ouorossogui est « quelqu’un qui s’attendait sans doute à ce que l’on mette fin aux fonctions de deux personnes qui ont eu à traverser tout le premier magistère de Macky Sall, en l’occurrence Aminata Mbengue Ndiaye et Serigne Mbaye Thiam. 

Il pensait sans doute pouvoir entrer dans le gouvernement, à l’instar de ceux-là et que l’un des deux allait donner son poste ministériel pour qu’on puisse faire de la place à d’autres. Je pense qu’il s’agit plutôt de l’expression de cette frustration et il l’a même dit».

Et Momar Diongue de poursuivre : «Ensuite, il se trouve qu’il s’est rendu compte qu’il y a d’autres qui ont quitté leur parti et qui sont entrés directement en alliance avec le président Macky Sall et qui ont été récompensés pour le soutien qu’ils ont apporté au président. Par exemple, Mamadou Diagne Fada qui vient d’être nommé directeur de la Sonacos. Je pense aussi à Abdoulaye Sow qui a quitté le Pds pour rejoindre Macky Sall».

Sur un autre registre, Momar Diongue a tenu à souligner, sur cette affaire, que le chef de l’Etat est en train de traiter ses alliés comme il traite son opposition. «Macky Sall a une fois dit qu’il allait réduire l’opposition à sa plus simple expression. Mais je pense qu’il est en train de faire la même chose avec ses alliés. Il essaye d’équilibrer les rapports des forces entre son parti et ses alliés ou bien même de faire basculer la balance du côté de son parti ».

Et d’arguer : « Donc, il ne fera rien qui puisse renforcer ces partis. Et c’est pour cette raison qu’à chaque fois qu’il y a des gens qui ont quitté leur parti, il n’a pas hésité à leur ouvrir grandement les portes de l’Apr, parce qu’il est dans cette logique».

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom