Morbihan : une femme retrouvée morte, dévorée par des chiens

Terrible drame à Morbihan en France. Le corps sans vie d’une sexagénaire a été découvert la semaine dernière à son domicile, par les gendarmes, après le passage d’un agent recenseur.

Découverte macabre à Ménéac dans le Morbihan. Les gendarmes ont découvert, mardi 21 janvier, le corps d’une femme d’une soixantaine d’années à son domicile. La sexagénaire, qui vivait avec une dizaine de chiens, a été retrouvée avec le visage en partie dévoré.

C’est un agent recenseur qui a alerté les forces de l’ordre après avoir entendu des bruits à l’intérieur du logement, rapporte Ouest France. Les gendarmes ont alors constaté que la victime était décédée depuis plusieurs jours. Les chiens, abandonnés et affamés, auraient alors commencé à manger son visage.

Le médecin a constaté le décès et les enquêteurs ont d’ores et déjà écarté la piste criminelle. « Cette dame vivait seule et n’avait pas de famille connue. Elle ne souhaitait pas bénéficier d’aide de la part de commune », a déclaré Michel Pichard, adjoint au maire de Ménéac. Les chiens ont été pris en charge par Chenil Service « qui dispose d’une convention signée avec la mairie de Ménéac ».

Les chiens pris en charge dans un chenil

À leur arrivée, les militaires de la brigade de gendarme ont découvert le corps sans vie de la sexagénaire décédée depuis plusieurs jours. Les chiens, abandonnés dans l’appartement, sans nourriture, ont malheureusement commencé à manger le visage de la victime.

Cette dame vivait seule et n’avait pas de famille connue. Elle ne souhaitait pas bénéficier d’aide de la part de commune, explique Michel Pichard, adjoint au maire de Ménéac.

Un médecin légiste a constaté la mort de la femme. L’enquête a écarté toute piste criminelle. On s’oriente vers une mort d’origine naturelle.

La dizaine de chiens a été prise en charge par chenil service qui dispose d’une convention signée avec la mairie de Ménéac.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom