Mort de Kobe et Gianna Bryant : les tristes révélations des médecins légistes

Une semaine après leur mort, on sait enfin ce qui a été fait des corps de Kobe Bryant et de sa fille Gianna. À en croire les enquêteurs, les dépouilles auraient été considérablement dégradées par la violence du crash de l’hélicoptère…

Le 26 janvier dernier, le monde des fans de basketball s’est arrêté de tourner. Ce jour-là, le champion de NBA Kobe Bryant est décédé à l’âge de 41 ans. L’ancien Los Angeles Lakers venait d’embarquer à bord de son hélicoptère lorsque l’engin s’est crashé aux abords de Calabasas. Un drame qui n’a pas seulement ôté la vie au célèbre sportif, mais également à sa fille de 13 ans Gianna, ainsi qu’à sept autres personnes. Pour l’heure, les raisons exactes de l’accident restent cependant à déterminer. Mais plusieurs informations ont déjà été données.

La première, c’est que le ciel était obscurci par un épais brouillard ce jour-là. A tel point que le pilote de l’engin a été contraint de demander une autorisation spéciale pour pouvoir décoller. D’autres éléments d’enquête ont ensuite été découverts sur les lieux de l’accident. Au moment de rechercher les corps, les équipes scientifiques se sont aperçues que ces derniers étaient éparpillés « sur plus de 200 mètres. » Un constat qui ne veut dire qu’une seule chose : l’engin a dû subir un choc à très grande vitesse…

Les corps de Gianna et Kobe Bryant remis à la famille

Bien que considérablement dégradés par la violence du choc, les corps de Kobe Bryant et de sa fille Gianna ont rapidement pu être identifiés grâce à leurs empreintes digitales. Mais depuis, tout le monde ignore ce qui a été fait de leurs cadavres. Vont-ils être conservés par les médecins légistes de Los Angeles pour approfondir l’enquête ? La réponse est non.

Comme ils l’ont révélé au magazine US Weekly, « les restes de corps » ont été restitués à la famille du basketteur décédé. Un véritable soulagement pour Vanessa Laine, la veuve du sportif et maman de Gianna, qui a déjà demandé à récupérer tous les objets posés en mémoire de son mari et de sa fille devant le Staples Center. « Nous allons cataloguer chaque objet, incluant les T-shirts, les lettres, les ballons de basket, les peluches et les jouets. Nous les expédierons à la famille grâce à des conteneurs spécialement conçus », a donc décidé Lee Zeidman, le président des lieux. Un maigre lot de consolation pour la veuve de 37 ans, qui serait inconsolable depuis le jour du drame…


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom