Mort de Zine Ben Ali : l’ancien président tunisien emporté par la maladie

Ben Ali vient de mourir en Arabie saoudite », a fait savoir ce jeudi 19 septembre 2019 Mounir Ben Salha, l’avocat de sa famille. L’ancien président tunisien avait été hospitalisé la semaine dernière et souffrait d’un cancer depuis plusieurs années. Zine Ben Ali vivait en Arabie saoudite, en exil, depuis son renversement en 2011.

22:48 – « J’ai perdu les trois quarts de ma famille à cause de [Ben Ali] »

Enseignant à l’université de France et victime du régime de Ben Ali, Rached Jaïdane n’a pas manqué de réagir à la mort de l’ex-président tunisien. « J’ai perdu les trois quarts de ma famille à cause de lui. Il a personnellement empêché que j’assiste à l’enterrement de mon père. Pour moi, quelque part, c’est comme si je n’aurais jamais gain de cause, même si mes tortionnaires avouent. Il était le chef », a déclaré celui qui a été emprisonné et torturé entre 1993 et 2006 et dont le procès pour obtenir réparation traîne en longueur, dans des propos rapportés par Libération. 

22:09 – Ben Ali était atteint d’un cancer depuis de nombreuses années

Durant la révolution tunisienne, la famille de Ben Ali avait fait savoir que le chef de l’État était atteint d’un cancer de la prostate. Les proches du président avait indiqué à la presse qu’il avait été victime, le 15 février 2011, d’une attaque cérébrale et qu’il avait dû être placé dans le coma.

21:47 – Comment Ben Ali a pris le pouvoir à Bourguiba

Alors que la mort de Ben Ali a été annoncée ce jeudi, Linternaute vous propose de revenir rapidement sur la prise de pouvoir du président tunisien déchu. Tout s’est déroulé le 7 novembre 1987. Ce jour-là, Ben Ali a fait un coup d’État pour le moins original : un « coup d’État médical », comme le rappellent nos confrères du Point. Premier ministre d’alors, Ben Ali avait convoqué ce jour-là sept médecins, leur demandant tout simplement de déclarer Bourguiba « dans l’incapacité d’exercer ses fonctions », car frappé de sénilité.

21:17 – Avant d’être profondément haï par son peuple, Ben Ali avait suscité l’espoir

Lors de son original coup d’État en 1987, Ben Ali avait suscité un véritable espoir. Il faut dire que celui qui a su trouver un moyen de se débarrasser d’un Bourguiba élu « à vie » 30 ans plus tôt, et à l’image complètement délétère en fin de règne, avait, lors de sa première allocution à la radio nationale, su trouver des mots pour le moins enthousiasmant. « L’époque que nous vivons ne peut plus souffrir ni présidence à vie ni succession automatique à la tête de l’État qui excluraient le peuple », avait ainsi déclaré celui qui régnera par la suite durant deux décennies avant d’être contraint à fuir le pays, en pleine révolution. 

20:43 – Ben Ali toujours élu avec au moins 89% des voix

Lors de sa première élection présidentielle en 1989, Ben Ali est sorti vainqueur haut la main. C’est le moins que l’on puisse dire. Et pour cause, le 2 avril 1989, Ben Ali a été élu président de la République avec… 99,27%. Un chiffre à relativiser puisque Ben Ali était alors le seul candidat en lice. Lors de sa première réélection en 1994, Ben Ali était encore le seul candidat. Cette fois-ci, c’est avec 99,91% des voix qu’il avait été élu. Malgré deux opposants, en 1999, Ben Ali avait été réélu avec 99,45% des suffrages, contre 0,31% pour Belhaj Amor et 0,23% pour Tlili. En 2004, Ben Ali avait trois opposants, ce qui ne l’aura pas empêché de remporter encore une fois la présidentielle avec… 94,49% des voix. Enfin, lors de sa dernière présidentielle, en 2009, Ben Ali qui faisait encore une fois face à trois opposants s’était fait élire pour la cinquième fois président de la République avec 89,62% des voix.

20:23 – Ben Ali presque apeuré lors de sa dernière apparition télévisée

Après avoir passé 23 ans au pouvoir, Ben Ali avait été contraint de le quitter lors de la révolution du Printemps arabe en 2011. Tombé en moins d’un mois, comme le rapporte Le Monde, le despote Ben Ali avait tenu à prendre la parole et s’était exprimé à la télévision. Dans ce qui fut sa dernière apparition télévisée, le 13 janvier 2011, Ben Ali était alors apparu presque apeuré, assurant : « Je n’étais pas au courant », « on m’a trompé », « je vous ai compris ». Des mots qui n’auront visiblement pas suffi à convaincre les Tunisiens. 

19:53 – Mort ce jeudi, Ben Ali laisse six orphelins derrière lui

L’ex-président tunisien, dont la mort a été annoncée ce jeudi 19 septembre, était père de six enfants. De son premier mariage avec Naïma Kefi, trois filles sont nées : Ghazoua Ben Ali, le 8 mars 1963, Dorsaf Ben Ali, le 5 juillet 1965, et Cyrine Ben Ali, le 21 août 1971. Divorcé en 1988, Ben Ali s’était ensuite remarié en 1992 avec la très décriée Leïla Trabelsi, rencontrée au milieu des années 80. Avec elle, il a également eu trois enfants, deux filles et un fils : Nesrine Ben Ali, née le 16 janvier 1987, Halima Ben Ali, née le 17 juillet 1992 et enfin Mohamed Zine el-Abidine Ben Ali, né le 20 février 2005.

19:32 – Quelle formation a suivie Ben Ali ?

Avant de prendre le pouvoir en 1987, l’ex-président tunisien Ben Ali était avant tout un militaire de carrière. Quatrième d’une fratrie de onze enfants, celui qui est né dans une famille modeste a fait ses études secondaires dans le lycée de garçons de Sousse, en Tunisie. Alors membre du parti politique Néo-Destour, Ben Ali se fait emprisonner par les Français en 1952. Une fois l’indépendance déclarée, Ben Ali rejoint la jeune armée tunisienne. Une liste de candidats est alors sélectionnée. Ceux-ci sont envoyés à l’École militaire de Saint-Cyr, en France. Diplômé, Ben Ali se rend ensuite à l’École de l’artillerie de Châlons-sur-Marne. Puis, c’est à la Senior Intelligence School de Fort Holabird et à la School for Field and Anti-Aircraft de Fort Bliss, toutes deux aux États-Unis, qu’il part suivre des cours. Il y devient grâce à ces enseignements ingénieur en électronique. 

19:11 – Quand Jacques Chirac défendait le bilan de Ben Ali

Si Ben Ali a finalement dû fuir la Tunisie lors du « Printemps arabe », à sa prise du pouvoir et durant de nombreuses années, l’ex-président tunisien a été perçu pour une bonne partie de la communauté internationale avec bienveillance. Pour beaucoup, il était avant tout un rempart utile face aux islamistes. Concernant les atteintes aux droits humains reprochées à son pouvoir, beaucoup préféraient alors mettre l’accent sur le « miracle tunisien » qu’on lui devait. Ainsi, en 2003, comme le rapporte L’Express quelques heures après l’annonce de la mort de Ben Ali ce jeudi, Jacques Chirac avait lui-même estimé : « Le premier des droits de l’Homme, c’est manger, être soigné, recevoir une éducation et avoir un habitat. De ce point de vue, il faut bien reconnaître que la Tunisie est très en avance sur beaucoup de pays. »

18:35 – La mort de Ben Ali survient en pleine élection présidentielle en Tunisie

L’ancien despote, renversé par la révolution en 2011, est décédé quelques jours seulement après le premier tour de l’élection présidentielle en Tunisie. Le pays doit voter dans les prochaines semaines pour départager au second tour Nabil Karoui et Kais Saied. L’un d’eux sera désigné démocratiquement président de la République pour les 5 prochaines années.

18:21 – Où sera enterré Ben Ali ? En Tunisie ?

C’est une interrogation qui se manifeste sur les réseaux sociaux tunisiens depuis l’annonce du décès de Ben Ali. Où sera inhumé l’ancien président tunisien, dans le pays qu’il a dirigé ou bien en Arabie Saoudite, pays qu’il a rejoint pour éviter l’incarcération à vie ?

18:16 – La fille de Zine Abidine Ben Ali réagit sur les réseaux sociaux

Nesrine Ben Ali, la fille de l’ancien chef de l’Etat tunisien, a publié un message sur son compte Facebook pour réagir publiquement au décès de son père. En légende d’un portrait de l’ancien dictateur, elle a écrit ces quelques mots : « Paix à ton âme, papa ! ».

18:11 – Ben Ali « dans un état critique » le 12 septembre

Très malade ces dernières semaines, c’est manifestement dans un état de santé précaire que Ben Ali avait été admis à l’hôpital la semaine dernière. Mounir ben Salha, l’avocat de sa famille, avait affirmé le 12 septembre qu’il se trouvait « dans un état critique ».

18:06 – Ben Ali apparaissait très affaibli en janvier 2019

Début janvier 2019, Zine Ben Ali avait été photographié lors du mariage de sa fille Nesrine avec un musicien. Le cliché, sur lequel il apparaissait assez marqué, avait été très commenté sur les réseaux sociaux, où il avait été posté.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom