Mort du commerçant Amadou Tidiane Diallo: L’hôpital de la Paix de Ziguinchor accusé de non-assistance

Un jeune a perdu la vie dans la nuit du dimanche au lundi à Ziguinchor. Il a rendu l’âme suite au refus de l’hôpital de la paix de le prendre en charge ce dimanche nuit. Selon ses proches, ils ont eu tous les problèmes au niveau de l’hôpital ou on leur a signifié de revenir le lundi matin.

C’est justement pendant leur retour que le jeune Amadou Tidiane Diallo perd la vie quelques minutes après son départ de l’hôpital. Sa famille et autres proches qui crient au scandale interpellent les autorités sur cette situation inconfortable. Ils ont décidé de porter cette affaire devant les tribunaux pour le motif de non-assistance à une personne en danger.

Selon la famille, le médecin en garde refusait d’examiner leur patient qui s’est présenté à lui en détresse aux environs de 2h. La famille qui parle de non-assistance à personne en danger compte saisir la justice afin que la lumière soit faite dans cette affaire. En plus, les proches, parents et amis du défunt comptent descendre dans la rue pour dénoncer cette affaire.

Interrogé par la RFM, le directeur de l’hôpital de la paix de Ziguinchor, Abdoulaye Fall a rejeté la thèse avancée par la famille de la victime. « Tidiane Diallo n’a pas été rejeté. C’est lui-même qui a proposé de revenir le lendemain », a déclaré le Directeur qui indique que le jeune commerçant aurait été effrayé par la présence de cas suspect de Coronavirus qu’il a trouvé sur place.

Le médecin chef de service des urgences apporte un démenti

Le Docteur Marques Manga, médecin chef du services urgences à l’hôpital de la paix de Ziguinchor a apporté un démenti à l’information selon laquelle un malade serait décédé de suite à un refus de la structure de le prendre en charge.

Les proches de la victime, ont déclaré ce matin que le jeune Amadou Tidiane Diallo, accompagné de ses proches s’était présenté à l’hôpital hier nuit aux environs de 2h du matin. Sur place il aurait des problèmes pour se faire consulter.  Et l’infirmière de garde les aurait recommandés de revenir ce matin. C’est ainsi qu’en cours de route le jeune Amadou Tidiane Diallo a succombé à la douleur. Et ces derniers faisant allusion à une non-assistance à une personne en danger prévoient de saisir dame justice.

Saisi sur la question, le médecin chef de service urgence a opposé un démenti formel face à ces accusations. Selon le Docteur Marques Manga, le patient et son accompagnant se sont présentés au niveau de la structure au moment où le personnel des services d’urgence s’affairait au tour d’un cas suspect de Coronavirus. Le temps de mettre en isolement le cas suspect et de désinfecter les lieux pour parer à une éventuelle contamination, les proches du patient alarmés par le cas suspect de Coronavirus, ont décidé de ramener leur malade. Et c’est à peine arrivé à la maison que le jeune Amadou Tidiane Diallo est décédé.

Docteur Marque Manga de se désoler d’une telle information qui pour lui pourrait ternir l’image de la ladite structure au moment où son personnel et l’ensemble du corps médical de la région se donnent à fond dans la croisade contre la pandémie de Covid 19.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom