Mort inexpliquée de Serigne Fallou Diop : l’autopsie incapable d’en déterminer les causes

L'état de décomposition avancée du corps de Serigne Fallou Diop a rendu difficile le travail du médecin-légiste à qui était confiée la tâche de déterminer les circonstances dans lesquelles ce jeune enfant âgé de deux ans et six mois est mort.

En effet, le rapport de l’autopsie parcouru par Le Quotidien, fait état d’ «Absence de signe extrême de violence, absence de fracture, les viscères sont marqués par la décomposition, ce qui rend non fiable la description des lésions».

Cette situation fait que «la cause directe du décès n’est pas objective», ajoute le médecin chargé de l’autopsie. N’empêche, le médecin légiste a écrit dans son rapport que le corps a été retrouvé «dévêtu, en état de décomposition partielle avec une rupture complète des phlyctènes cutanées».

Selon le certificat d’autopsie du médecin, le corps de Fallou Diop, a été retrouvé « dévêtu, en état de décomposition partielle avec une rupture complète des phlyctènes cutanées ». Les résultats du médecin ont été transmis à la police. Qui a révélé, mardi en conférence de presse, avoir une piste sur le présumé tueur.

Porté disparu durant 5 jours, Serigne Fallou Diop, 2 ans, a été retrouvé mort lundi dernier à Rufisque.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom