Moussa Baldé à Kolda : « Macky m’a sanctionné positivement en me nommant ministre de l’agriculture et de l’équipement rural. »

    « Macky m’a sanctionné positivement en me nommant ministre de l’agriculture et de l’équipement rural. J’ai quitté Kolda en tant que DG de la Sodagri et je suis revenu comme ministre de l’agriculture et de l’équipement rural. Je ne suis pas un roi, mais je crois au travail. Et nous serons reconnaissants à Macky Sall en lui montrant que nous sommes des travailleurs et des hommes de défi! » Tels sont les premiers mots du Maer, Moussa Baldé lors de son arrivée triomphale à Kolda ce samedi 27 avril.

    A en croire ce dernier « Je remercie Dieu qui nous a réunis ici pour cette manifestation, mais aussi le président Macky Sall. Il faut reconnaitre que c’est lui qui a montré que le Fouladou a des cadres. D’ailleurs, nous n’avons jamais eu autant de cadres représentés au sommet de l’État. C’est pourquoi, en me nommant à ce poste, l’obligation de résultats est une évidence pour moi. Dans ce sillage, nous n’allons pas faire de théories : l’hivernage approche, montrons donc au président que nous sommes prêts », soulignera-t-il.

    Les envoyés spéciaux du président que sont Diamé Diouf et Signé Sy ont tous deux reconnu la valeur de l’homme dans le travail et la difficile tâche qui l’attend. Ainsi, diront-ils, « les koldois doivent aider Moussa Baldé à remplir sa mission, car il a déjà prouvé à la Sodagri et ceci n’est qu’une suite logique des événements. Et nous allons rendre compte au président Macky Sall de ce que nous avons vu de très positif à l’endroit de Moussa Baldé et des populations.»

    Moussa Baldé (maer) de poursuivre : « c’est un fils du Fouladou qui est ministre, mais j’appartiens au pays tout entier et nous allons relever encore les défis de l’autosuffisance en céréales, arachide, légumes entre autres pour le bien être des sénégalais. Et pour y arriver nous allons continuer à travailler ensemble comme nous l’avons toujours fait en ayant des résultats probants », avant d’ajouter ceci : « je remercie Dieu, les populations du Fouladou qui m’ont accueilli comme d’habitude avec le même enthousiasme debout comme un seul homme. Et depuis trois jours, ces braves hommes et ces femmes se sont donnés corps et âme pour la réussite de cet événement… » 

    FAIRE UN COMMENTAIRE

    SVP faire un commentaire !
    SVP entrer ici votre nom