Musée des Civilisations Noires : Les chiffonniers de l’Histoire (Par Babacar GAYE)

A propos du “Musée des Civilisations Noires” tels Robert Faurisson, Bernard Lugan et Roger Garaudy, des thuriféraires à la solde d’un falsificateur de l’histoire culturelle du Sénégal prétendent que :

1. ”Après le 1er Festival Mondial des Arts Nègres de 1966, le projet de ce musée a été retenu par Senghor. Un terrain fut acquis à l’actuel “Camp Lat Dior” et le budget évalué à 20 milliards FCFA”.

2. ”Abdou Diouf voulut reprendre l’idée en la “transformant” en “Mémorial de Gorée Almadies”.

3. ”Il a fallu attendre Abdoulaye Wade pour que le projet revoit le jour dans le programme dit “des 7 merveilles de Dakar” où il est baptisé “Musée des arts contemporains”.

4. “C’est enfin Macky Sall qui reprit le projet initial de Senghor.”

Ce négationnisme appelle de ma part quelques précisions:

Mais auparavant entendons nous d’abord sur les concepts “Art contemporain” et “Civilisations Noires”:

L’Art contemporain désigne de façon générale et globale, l’ensemble des œuvres produites depuis 1945 à nos jours, et ce, quels qu’en soient le style et la pratique esthétique mais principalement dans le champ des arts plastiques.

Alors que Les Civilisations noires désignent l’ensemble des traits de caractère appartenant à l’Homme Noir vivant en Afrique et dans la Diaspora à un certain moment de son histoire. Elles comprennent, entre autres, des faits sociologiques bien précis: croyance, coutume, mœurs, langues et culture, institutions politiques, sociales, économiques.

De ce qui précède, Senghor et Abdoulaye Wade n’avaient pas la même vision et ne donnaient pas le même continu au projet de Musée qu’ils avaient.

Et en ce jour de l’inauguration du “Musée des Civilisations Noires”, il n’est pas superflu de remettre l’Histoire à l’endroit.

D’abord, un projet dénommé “le Musée des arts contemporains” n’a jamais fait l’objet d’une architecture ou d’un quelconque devis validés. Il n’existe que dans leur imagination et n’a jamais fait partie des “7 Merveilles de Dakar”, grand projet du Président Abdoulaye Wade épaulé par l’architecte Pierre Atepa Goudiaby.

Ensuite, Me Wade est le concepteur du “Musée des Civilisations Noires” qui n’a rien à voir avec le “Musée d’Art Contemporain” de Senghor même s’il reconnaît avoir poursuivi une bonne idée du Poète Président, encore moins le “Mémorial Gorée-Almadies” de Abdou Diouf qui, malheureusement n’a laissé aucune trace dans l’histoire culturelle du Sénégal. Le “Parc Culturel” est un vaste programme de Me Wade comme c’est illustré dans le document-bilan (voir photos) laissé par Me Wade pour que les falsificateurs de l’Histoire soient démentis, le cas échéant.

Enfin, le Président Macky Sall avait dit à la délégation chinoise venue le voir pour réaffirmer leur volonté de réaliser le Musee, qu’en l’état actuel des choses, un “Musée des civilisations noires” n’était pas une priorité pour son gouvernement qui aurait préféré que les Chinois s’investissent plutôt à construire l’Arène nationale. C’est plus tard que la Chine a accepté son projet tout en maintenant la réalisation du Musée pour ne pas pénaliser l’entreprise chinoise qui avait gagné le marché.

Donc, le Président Macky Sall n’a ni conçu le projet, ni trouvé le financement avec la Chine; quand bien même il a accepté malgré lui assurer le suivi avec l’entrepreneur chinois, dans le cadre de la continuité de l’Etat, cette 2ème “Merveille de Dakar”.

Pour conclure, le seul mérite de Macky Sall sera de l’inaugurer aujourd’hui avec la seule préoccupation de poursuivre son utopique dessein de vouloir effacer de l’histoire du Sénégal, le nom du Grand Bâtisseur, Me Abdoulaye Wade. Ce sera peine perdue; l’histoire a déjà retenu. Et aucun révisionnisme politicien ne pourrait effacer les marques indélébiles de l’Histoire vraie, celle des honnêtes gens.

Preuves par l’image. Regardez!

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom