Pamela Anderson apparaît dans une robe laissant peu de place à l’imagination (photos)

En dépit des rumeurs circulant au sujet de leur rupture, Pamela Anderson et Adil Rami ont quitté ensemble le mercredi dernier l’hôtel Royal Monceau à Paris. À la grande joie de ses fans, l’icône de Baywatch a enfilé une robe dorée scintillante très décolletée.

Les rumeurs sur une éventuelle rupture entre Pamela Anderson et son jeune petit ami Adil Rami après qu’il aurait commencé à parler de leur mariage n’ont de cesse de préoccuper leurs fans depuis le début du mois de septembre. Or, la star hollywoodienne les a elle-même dissipées mercredi dernier, lorsqu’elle a quitté en sa compagnie l’hôtel parisien Royal Monceau, relate le tabloïde The Daily Mail.

L’icône de Baywatch a fait de son mieux pour s’assurer que tous les regards seraient rivés sur elle, en optant pour une robe dorée très ouverte. Le footballeur français, poursuit The Daily Mail, a choisi un look beaucoup plus décontracté, à savoir une paire de jeans déchirés et une veste de camouflage.


Concernant leur éventuelle rupture, Mme Anderson a confié au magazine Page Six — sans toutefois aborder directement le sujet —  qu’elle sentait que leur relation de longue date interférait avec les obligations de Rami en tant que père. À en croire d’autres rumeurs à ce sujet, l’actrice aurait pris la décision de faire une pause après que Rami ait commencé à parler de leur futur mariage.

Rami a des jumeaux, Zayn et Madi, âgés de deux ans, qui vivent maintenant avec son ex-petite amie Sidonie Biémont. D’après le magazine, les garçons ont passé la semaine dernière avec leur père et ont charmé Pamela. D’autre part, poursuit Page Six, elle s’est rendue à l’évidence qu’Adil devrait passer plus de temps avec ses fils et a décidé qu’elle était sur son chemin.


«Cela a brisé le cœur de Pamela qu’Adil ne les voit pas assez, comme il le devrait depuis le déménagement de l’actrice. Elle s’éloigne de lui pour qu’il puisse faire ce qui est juste, à savoir être avec ses enfants», selon le magazine.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom